PayPal prend ses marques en France : les nouveautés (volet 3)

Cloud

PayPal France fête ses cinq ans. Quels sont les objectifs de développement de la plate-forme pour ces prochaines années ?

Quels sont les développements de l’équipe de PayPal en France (30 personnes contre 7000 dans le monde) ? On peut citer deux pistes.

D’abord la mobilité. Fin 2008, la branche française a mis en place un système de paiement par mobile accessible via m.paypal.fr sur les téléphones mobiles multimédia et les smartphones.

Plus récemment, une application gratuite iPhone est disponible en téléchargement sur l’App Store d’Apple.

Un autre relais business porte sur l’échange d’argent entre particuliers a débuté en octobre 2008 avec la mise en ligne de Paypal-Paypettes.com.

Paypal-paypettes.com est centré sur les virements entre particuliers (collecte d’argent pour un cadeau, organisation d’un évènement à plusieurs, partage d’une dépense commune…).

“On recense 2000 projets mis en place depuis l’ouverture du site”, précisait Marc Jaugey, en charge de la communication de PayPal France, lors de la rencontre presse en mai.

L’e-commerce distribué

Il fait figure de pilote au sein du groupe eBay et devrait rester en mode expérimentation jusqu’à la fin de l’année.

L’utilisation du site et de ses fonctionnalités sont gratuits mais l’envoi d’argent en utilisant une carte bancaire est un service payant : commission de 3.4% + 0,25 euro sur le montant total de la transaction.

Au printemps, l’équipe de PayPal France indiquait qu’un “partenariat avec une grande banque française” devait être annoncé prochainement mais l’accord n’a toujours pas été officialisé en août.

“Ce type de transaction correspond à un vrai besoin”, assure Christopher Coonen. Le Directeur général Europe du Nord, Europe du Sud et Benelux chez PayPal est persuadé que le développement des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter va dynamiser “l’e-commerce distribuée”.

A l’heure de la génération API et mashes up, PayPal compte également ouvrir sa plate-forme à des développeurs tiers pour enrichir son éco-système de paiement électronique et donc son business. Rendez-vous est pris pour début novembre.

Source DigitalTrends-
Source DigitalTrends-Cliquez sur l'image pour l'afficher en grand

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur