PC Plus : un terrain de cohabitation pour Windows et Android

La cohabitation entre Windows et Android dans l’univers du PC pourrait prendre un nouveau tournant au CES 2014, avec des machines hybrides supportant les deux systèmes d’exploitation et leurs applications.

android-windows-ces-2014

Le CES 2014, qui se tiendra du 7 au 10 janvier prochains, pourrait faire la part belle aux PC Plus. Ces machines adopteront à la fois Windows 8.1, système d’exploitation desktop de Microsoft… et Android, l’offre leader du monde mobile.

Stratégique pour les constructeurs, cette cohabitation des deux environnements répondrait à une demande croissante d’utilisateurs souhaitant retrouver les applications de leurs smartphones et tablettes sur leur ordinateur personnel.

La compatibilité Android sera assurée essentiellement grâce à BlueStacks. Soutenu par Intel Capital, cet émulateur présente l’avantage de n’imposer aucune modification au niveau du hardware. Il exécute les applications en natif, en résolution originale, avec la possibilité de passer du mode fenêtré au plein écran et vice-versa. L’accélération graphique est prise en charge, essentiellement pour le rendu en 2D, plus marginalement pour la 3D. L’accès au Google Play Store est effectif et certains markets alternatifs (Amazon App Store, Getjar, etc.) sont installés en standard.

Parmi les applications prêtes à l’emploi, on compte essentiellement des jeux, mais aussi des outils de productivité tels Evernote, Documents To Go, des agrégateurs RSS et des lecteurs de podcasts. Le bénéfice ? Certains logiciels Windows présentent, dans leur version Android, une apparence visuelle plus agréable ou se révèlent simplement plus fonctionnels. Un rapide tour d’horizon laisse entrevoir que c’est régulièrement le cas avec les clients de messagerie et les explorateurs de fichiers.

Microsoft risque de fort peu apprécier cette initiative : avec Windows 8, l’éditeur joue justement la carte de la modernité, cherchant à s’appuyer sur son omniprésence dans le desktop pour conquérir le mobile. Hélas, dans ce secteur, Android se montre bien trop puissant pour espérer un renversement de situation à brève échéance. Pire, si on considère le marché des ordinateurs personnels dans son ensemble (PC fixes, laptops, smartphones et tablettes), c’est aujourd’hui l’OS de Google qui est en position de leader, et non plus celui de Microsoft, comme le note Silicon.fr.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : incollable sur Android ?

Crédit photo : Syda Productions – Shutterstock.com

Derniers commentaires



0 replies to PC Plus : un terrain de cohabitation pour Windows et Android

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

11:15:18