PDA : PalmOne décline et RIM prend son envol

Mobilité
Information - news

L’année 2004 a été le théâtre de nombreux changements sur le marché des PDA : PalmOne est en net recul au profit de HP, tandis que RIM se positionne en outsider.

Le marché des PDA se porte bien : non seulement le nombre d’unités vendues a augmenté de 6,6 % en 2004 par rapport à l’année précédente, mais leur prix de vente moyen s’est de plus envolé de 9,4 %, selon les chiffres de l’étude menée par le cabinet d’analyses Gartner. Au total, les revenus issus de cette activité ont ainsi atteint le niveau record de 4,3 milliards de dollars, soit une augmentation de 16,7 %.

Grande tendance de l’année 2004 : les utilisateurs ont privilégié les PDA équipés de connexions sans fil, lesquels constituent désormais 44 % des appareils vendus. C’est d’ailleurs ce facteur qui explique la hausse importante du prix de vente moyen, qui s’est établi à 353 dollars au quatrième trimestre.

RIM entre dans le tiercé gagnant

En termes de revenus, Hewlett Packard (HP) se place en tête du classement des constructeurs avec 26 % de part de marché (1,1 milliard de dollars), soit une progression de 14,6 %. HP n’est pourtant que deuxième en termes d’unités vendues mais le prix de vente moyen élevé de ses PDA (430 dollars) lui permet de devancer d’une courte tête PalmOne, en recul de 9,4 % (838 millions de dollars).

Mais le grand gagnant de l’année est sans conteste Research In Motion (RIM) qui, avec son modèle BlackBerry, affiche une belle progression de 236,6 %, ce qui ne représente néanmoins que 6,4 % de part de marché (806 millions de dollars). Le constructeur se place ainsi en 3e position, aussi bien en termes de revenus que d’unités vendues, et pourrait, selon les analystes de Gartner, devenir le leader du marché en 2005.

Maigre consolation pour PalmOne : il demeure le constructeur ayant vendu le plus d’unités en 2004 (environ 3,7 millions) malgré une baisse de 10,7 %. Il est désormais talonné par HP (2,6 millions d’unités), en progression de 17,4 %, et RIM qui voit ses ventes exploser de pas moins de 260,3 % (2,1 millions d’unités). Suivent Dell (693 000 ventes, en progression de 19,1 %) et Sony (480 000 unités) qui a vu ses ventes chuter de 65,8 % du fait de son retrait des marchés américain et européen.

Windows CE détrône PalmOS

Du côté des systèmes d’exploitation, on assiste également à une passation de pouvoir : le déclin de PalmOS, qui est passé de 50 % de part de marché en 2003 à 36,3 % en 2004, s’est confirmé au cours de l’année. Le nouveau leader est désormais Windows CE qui occupe 43 % des PDA vendus, une progression principalement due, selon Gartner, à sa proximité avec Windows XP et au nombre de fabricant partenaires de Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur