Le Pentagone bloque des sites Web consommateurs de bande passante

Cloud

Le Pentagone a temporairement interdit à ses employés d’accéder, depuis leur poste de travail, à 13 sites Web gourmands en bande passante, pour ne pas entraver les opérations de l’armée américaine au Japon.

Comment inciter ses employés à ne plus utiliser Internet au bureau à des fins personnelles ? Le Pentagone esquisse un début de réponse : interdire l’accès depuis son poste travail à certains sites populaires et gourmands en bande passante.

Ainsi, depuis le 14 mars dernier, les collaborateurs travaillant pour le département américain de la Défense n’ont plus le droit d’accéder, depuis leur poste de travail ou leurs terminaux mobiles au sein du Pentagone, à des sites consommant beaucoup de bande passante, comme eBay, YouTube, MySpace, Amazon, MetaCafe ou MTV, rapporte LeMonde.fr. Treize sites Web au total ont été placés sur cette liste noire*.

Raison officielle : cette mesure, qualifiée de “temporaire” par un responsable du ministère de la Défense, doit permettre de s’assurer que suffisamment de bande passante reste disponible « pour les opérations de l’armée américaine”, qui porte secours au Japon, après le séisme et le tsunami qui ont touché le pays il y a quelques jours, souligne la chaîne TV américaine CNN.

Lorsqu’un employé décide de se rendre sur un des sites interdits, il voit s’afficher sur son PC un message en rouge : « site bloqué ».

*Liste des sites bloqués par le Pentagone : Youtube.com,  Googlevideo.com, Amazon.com, ESPN.go.com, eBay.com, Doubleclick.com, Eyewonder.com, Pandora.com, streamtheworld.com, tv.com, Ifilm.com, Myspace.com et Metacafe.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur