Petites annonces : Facebook Marketplace vient chahuter Leboncoin.fr

BourseE-commerceEntrepriseMarketing
facebook-marketplace-france

10 mois après son introduction aux USA, Facebook Marketplace débarque en France. Leboncoin devrait se méfier de l’impact.

Leboncoin.fr devra se montrer vigilant avec ce nouveau concurrent : Facebook Marketplace.

Cette place de marché, qui permet « d’acheter et vendre au sein de sa communauté » selon le réseau social, débarque en France après son introduction aux Etats-Unis en octobre 2016.

Désormais, le service est également disponible dans 16 autres pays européens (plus l’Australie et la Nouvelle-Zélande). C’est la deuxième tentative de Facebook de percer dans ce segment de marché des petites annonces après un essai écourté remontant à 2007.

Facebook Marketplace joue la carte de la carte de l’abondance des objets disponibles triés par catégories (électronique, maison et jardin, vêtements et accessoires…) et de la géolocalisation par région ou par ville.

Le dépôt d’annonce se veut simple, y compris à partir d’un smartphone : description du produit, nom et photo de profil du vendeur et localisation. Mais il y a des limites à l’exercice de la mise en relation entre vendeur et acheteur : Facebook ne facilite pas le paiement ou la livraison des produits sur Marketplace.

Le groupe média norvégien Schibsted, présent dans 30 pays et propriétaire du portail Leboncoin en France (7ème site le plus populaire en France avec 23,7 millions de visiteurs uniques en France en juin selon Médiamétrie, un chiffre d’affaires de 216 millions d’euros en 2016), scrute cette initiative de Facebook sur son marché de prédilection.

Cité par Reuters, Trond Berger, Directeur financier (CFO) de Schibsted, déclare que ce « développement » autour de Facebook marketplace était « attendu ».

Cela « ne changera rien à notre stratégie. Facebook Marketplace a eu peu d’impact sur la croissance (des concurrents) sur les marchés où il a déjà été lancé », selon le représentant du groupe.

Mais le titre du groupe norvégien avait été chahuté à la Bourse d’Oslo lorsque l’extension géographique de la place de marché du réseau social avait été annoncée (-5,72 % lors de la séance de mardi).

Les équipes de développement du site Leboncoin.fr travaillent sur des fonctions de messagerie instantanée et de paiement pour étoffer le portail de PA. Autant d’extensions plausibles du côté de Facebook (via Facebook Messenger par exemple) qui recense 33 millions de membres en France.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur