Philippe Lemoine, éclaireur du choc de la numérisation de l’économie

EntrepriseManagementNominationsRégulations
philippe-lemoine-transformation-numerique-economie

A travers une mission gouvernementale, Philippe Lemoine (LaSer, FING) devra effectuer un état des lieux sur “la transformation numérique de notre économie”.

Le gouvernement vient de confier à Philippe Lemoine une mission sur “la transformation numérique de notre économie”. Tout un programme au regard de l’impact des services Internet dans des pans d’industries : conception, production et distribution.

C’est mission est commandée par le ministère de l’Économie et des Finances à partir d’un postulat : “Les acteurs privés et publics n’ont toujours pas pris la mesure de ces bouleversements, et ne sont pas préparés à affronter ce choc de la numérisation.”

Très impliqué dans l’écosystème IT en assurant la présidence de LaSer et de la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING), Philippe Lemoine devra persuader les organisations publiques et les entreprises privées que la transformation économique et industrielle passe par le numérique. Comme si cette réalité échappait aux élites de la Nation, comme le suggérait une tribune de la journaliste Laure Belot qui a marqué les esprits et diffusés le 26 décembre 2013 dans Le Monde.

Mais le prochain livre sur “l’ère numérique” de Gilles Babinet, notre “Digital Champion” auprès de la Commission européenne, permettra aussi d’y voir plus clair.

Pour le compte de trois ministres installés à Bercy (Pierre Moscovici , Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin), Philippe Lemoine devra éclairer les enjeux de la transformation numérique à travers une “cartographie”, préconiser des moyens de “fédérer les acteurs institutionnels, économiques et sociaux, par filière et par secteur” et livrer des recommandations d’actions.

Les travaux de la mission seront livrés et diffusés progressivement par secteurs d’expérimentation et par restitutions sectorielles. La publication finale du rapport Lemoine est prévue en juillet 2014. On espère que les travaux seront aussi alimentés et inspirés que ceux effectués par Jean-Michel Yolin, ingénieur général des Mines, qui s’est intéressé de manière précoce à la pénétration des nouvelles technologies au sein des entreprises (la mise à jour de son rapport date de 2005).

Réaction du MEDEF
Dans un communiqué, le comité Transformation numérique du Medef “se félicite de la mission confiée par le gouvernement à Philippe Lemoine”. La transformation numérique de notre économie est considérée comme “une nécessité urgente, tant le numérique est désormais un facteur de compétitivité essentiel pour les entreprises françaises”.

 

Quiz : Connaissez-vous vraiment les métiers high-tech ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur