Phishing CAF : la “prime d’aide vacances” risque de vous faire déprimer

Marketing

Une nouvelle campagne de hameçonnage vise les allocataires des Caisses d’allocations familiales. Méfiez-vous la “prime d’aide vacances” reçue par e-mail. C’est un leurre pour récupérer des données personnelles.

Une nouvelle campagne de mails frauduleux de type “phishing” (hameçonnage) circule actuellement et elle vise expressément les Caisses d’allocations familiales (CAF).

L’organisme public est régulièrement touchée par ce type d’attaque.

Avec cette nouvelle alerte, la CAF appelle à la vigilance. “Vous avez peut-être reçu un courriel qui vous annonce le droit à une ‘prime d’aide vacances’ d’un montant de 152,45 euros”

Ne soyez pas dupe si vous recevez ce que apparaît a priori comme une bonne nouvelle.

“Il s’agit d’une escroquerie : l’émetteur de ce courriel n’est pas votre caisse d’Allocations familiales”, prévient l’organisme social.

Cette prime n’existe pas, mais les informations demandées par les pirates sont bien réelles : une copie de la carte d’identité et d’un justificatif de domicile.

La CAF avertit ses usagers de ne pas répondre à ce mail.

En guise de collaboration avec la police, elle leur demande de transmettre une copie de la tentative de hameçonnage “afin de faciliter l’enquête sur l’origine et les auteurs de ces courriels frauduleux.”

Ceux qui ont déjà transmis les documents demandés devront aller déposer plainte en gendarmerie ou au commissariat.

Les Caisses d’allocations familiales sont souvent victimes de ces campagnes d’arnaques organisées à son encontre.

Fin 2009, elles avaient émis une alerte à la fraude par courrier électronique.

Dans cette opération de phishing, les allocataires recevaient un e-mail-leurre, les invitant à donner leurs coordonnées bancaires pour toucher une prime de 325 euros.

152, 45 euros versés aujourd’hui, 325 euros versés hier…Les auteurs de phishing perdent leur générosité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur