Piratage PSN : 5 millions de comptes concernés en France, selon Sony

Cloud

Après la perte massive de données, Sony évalue les dégâts en France : 4,7 millions de membres du PlayStation Network et un millier de la plate-forme Sony Online Entertainment seraient affectés

Sony retarde une fois de plus la réouverture des services PlayStation Network (PSN), Qriocity et Sony Online Entertainment (SOE).

Sur le blog US PlayStation, le groupe indique que des tests et des vérifications des systèmes sont encore nécessaires avant de pouvoir relancer les systèmes. Mais aucune date n’est à ce jour annoncée, selon Silicon.fr.

Tandis que la firme nippone s’active, les utilisateurs s’impatientent et la sortie de crise tarde.

Sony a donc prévu plusieurs mesures.

La semaine dernière, il annonçait l’intention de provisionner 1 million de dollars par client dans le cadre d’une police d’assurance contre le vol d’identité.

Et sur le blog France de PlayStation, les premières offres de dédommagement étaient annoncées:

Nous allons proposer aux utilisateurs PSN la possibilité de choisir deux jeux PS3 à partir d’une liste de cinq, tout en offrant aux utilisateurs de PSP celle de choisir deux jeux parmi une liste de quatre.”

Mais au fur et à mesure, les chiffres liés au piratage sont dévoilés et confirment l’ampleur des dégâts.

Récemment, Sony a confirmé qu’il avait sauvé 2500 données d’abonnés publiées sur un site Web du groupe.

Elles appartenaient à des personnes ayant participé à un concours en 2001, cependant ni mot de passe ni numéro de carte de crédit n’apparaissaient.

Le site Web qui propageait ses données a immédiatement été fermé, selon Sony.

interrogé par Le Journal du Dimanche, Richard Brunois, Directeur de la communication de Sony France, évalue les dégâts dans l’Hexagone en termes de pertes de données (mots de passe, noms, mails et numéros de téléphone) : 4,7 millions d’utilisateurs du PSN et 1000 clients du SOE.

Un million d’entre eux pourraient d’ailleurs voir leur compte en banque débité frauduleusement, d’après Sony.

Enfin, comme l’expert de Fortinet, Guillaume Lovet, l’indiquait à Silicon.fr, les répercussions économiques pour le groupe seront énormes.

Selon l’institut Ponémon, le coût total s’élèverait à près de 24 milliards de dollars.

Tandis que Sony doit présenter ses résultats financiers le 26 mai. En pleine tourmente.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur