Playboy.com déshabille un peu plus l’interview de Google

Mobilité

Mais aussi : RealNetworks atteint un million de téléchargements – Club Internet revoit ses offres haut débit – Travelocity ouvre ses portes en France.

?Playboy.com déshabille un peu plus l’interview de Google

Il serait dommage de ne pas exploiter un tel filon. Après avoir contrarié momentanément l’introduction en bourse de Google en diffusant une interview de ses fondateurs(voir édition du 13 août), Playboy a décidé de diffuser sur son site Internet des extraits supplémentaires de cet entretien, qui n’ont pas pu apparaître sur l’édition du magazine de charme de septembre.

oeun million de téléchargements pour RealNetworks

RealNetworks auraît vendu un million de titres depuis le lancement de sa campagne promotionnelle qui a débuté la semaine dernière aux Etats-Unis. L’éditeur de logiciels numériques dédiés au divertissement propose des fichiers à 0,49 cents à télécharger à partir de son RealPlayer Music Store(voir édition du 17 août).

oeclub Internet révise sa grille de prix haut débit

Club Internet lance une nouvelle gamme d’offres haut débit avec des prix revus à la baisse. Le service d’accès de T-Online France met en valeur trois offres ADSL principales : 512 Kbit/s à 14,9 euros/mois, 1 024 Kbit/s à 19,9 euros/mois et 2 048 Kbit/s à 24,9 euros/mois. Parallèlement, Club Internet propose un pack Wi-Fi haut débit 2 048 Kbit/s à 29,9 euros/mois (modem routeur inclu).Ces offres sont sans frais de résiliation, sans frais de dossier, ni présélection. Les abonnés de Club Internet peuvent profiter d’un dispositif de chaines de télévision diffusées en streaming (offre Live Pass).

?Travelocity ouvre ses portes en FranceL’Echo Touristique a révélé que Travelocity, filiale du groupe américain Sabre, a ouvert son premier site en .fr, que l’on attendait depuis longtemps sur le marché français. Le voyagiste en ligne devrait présenter sa stratégie pour le marché français plus tard à la rentrée. Mi-juin, c’est un autre service homologue américain qui a inauguré sa déclinaison française : Expedia.fr, une filiale d’InterActiveCorp.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur