Plus fort que le Wi-Fi : le WiGig

Mobilité

Un groupement industriel IT veut pousser cette nouvelle norme qui serait 10 à 20 fois plus rapide que le Wi-Fi.

Un consortium industriel semble bien décidé à reléguer le Wi-Fi aux oubliettes. Une nouvelle norme Internet sans fil très rapide pourrait bientôt monter en puissance : le Wireless Gigabit (WiGig).

Développée par des acteurs comme Broadcom, Intel, LG, Microsoft, Nokia, Panasonic ou Samsung, cette nouvelle technologie affiche une vitesse bien plus élevée que le Wi-Fi.

Le WiGig, supposé proposer des connexions 10 à 20 fois plus rapides, permettrait d’effectuer des téléchargements volumineux en un temps record. Les films en haute définition pourraient rapidement être téléchargés depuis des lecteurs Blu-ray vers des postes de télévision en HD ou vers des caméscopes.

Cette technologie, qui utilise un spectre de 60 GHz, permet notamment à plusieurs internautes d’utiliser au simultanément la même connexion sans fil, sans aucun ralentissement de débit.

Selon Ari Sadri, le président du consortium Wireless Gigabit Alliance, la technologie devrait être prête pour la fin de l’année 2009. Des tests devraient également être menés pour assurer la compatibilité avec différents appareils (mobiles, caméscopes, télévisions, ordinateurs, etc.).

Pour ce genre d’innovation, les interrogations restent toujours les mêmes : cette technologie va-t-elle passer le cap de la nécessaire standardisation en vue d’une vulgarisation ? Sera-t-elle acceptée par les fabricants high-tech en vue d’une introduction des composants WiGig dans leurs machines ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur