PointDrive : une acquisition très « social selling » pour LinkedIn

EntrepriseFusions-acquisitionsMarketingStart-up
linkedin-pointdrive
3 19

LinkedIn s’est offert la start-up américaine PointDrive, à l’origine d’un outil permettant aux commerciaux de partager du contenu avec clients et prospects.

Pour renforcer l’attractivité de sa plate-forme auprès des profils commerciaux, LinkedIn fait l’acquisition d’une start-up dont il était client depuis un an.

Cette start-up, c’est PointDrive.

Fondée en 2013 à Chicago*, elle a développé un outil qui se présente sous la forme d’une page Web personnalisée permettant de partager du contenu avec clients et prospects, sur le modèle d’un Prezi ou d’un Join.me (rattaché à LogMeIn).

Conséquence de son passage dans le giron de LinkedIn, PointDrive n’accepte plus de nouveaux utilisateurs. Ses équipes développement et produit feront le voyage vers San Francisco. Les autres resteront sur place.

Les technologies de PointDrive, proposées sur abonnement pour 25, 40 ou 50 dollars par mois et par utilisateur, seront intégrées dans le portefeuille « Sales Solutions » dont LinkedIn a tiré environ 60 millions de dollars au 1er trimestre 2016 , soit 9 % de son chiffre d’affaires.

On reste loin des revenus dégagés par les solutions de recrutement, mais l’offre à destination des forces commerciales se développe progressivement depuis son lancement il y a deux ans. Elle a notamment été alimentée par l’acquisition de Fliptop (marketing prédictif). Des connecteurs pour Gmail et Salesforce y ont récemment été ajoutés.

* PointDrive a, selon TechCrunch, levé des fonds auprès d’un bouquet de business angels et d’une structure de capital-risque implantée à Chicago : Ringleader Ventures.

Crédit photo : GongTo – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur