Porno sur le Net : David Cameron part en croisade

Régulations
david cameron-projet de lois-pornographie-protection de l'enfance

Au Royaume-Uni, le premier ministre présente un projet de loi visant à réduire l’exposition du porno en ligne pour protéger les enfants. Avec l’idée d’instaurer un contrôle parental obligatoire…

David Cameron propose un projet de loi visant à mieux protéger les enfants des effets de la pornographie.

La mesure phare de ce projet est l’utilisation automatique des systèmes de contrôle parental dans les foyers.

L’idée serait donc d’en forcer l’usage de manière à ce que toute personne voulant accéder à un site pornographique doive en confirmer l’accès.

Autre mesure suggérée par David Cameron: rendre illégales certaines catégories de vidéos pornographiques.

Ce sera par exemple le cas des vidéos simulant le viol de femmes.

Pour appliquer ces règles, le gouvernement britannique compte sur le soutien inconditionnel des grands acteurs du Net.

J’ai un message très clair pour Google, Bing, Yahoo! et les autres. Il est de votre devoir d’agir sur cette question. C’est un devoir moral“, déclare David Cameron.

Traditionnellement, les groupes Internet sont sensibles à la lutte contre la pédopornographie

Ainsi, Google a débloqué 2 millions de dollars dans sa fondation Google Giving en juin dernier.

Cet argent est utilisé pour  financer la création d’outils performants pour détecter et neutraliser ce type de contenus.

De son côté, Microsoft développe aussi des outils d’associations d’images pour mieux identifier ce type de contenus choquants et illicites (Microsoft PhotoDNA Technology).

Ce sera plus difficile de convaincre les services d’accès Internet locaux qui considèrent qu’ils fournissent déjà beaucoup d’efforts pour limiter les abus, selon la BBC.

Le débat risque d’être houleux entre le respect de la vie privée et la protection des enfants.

D’après Mic Wright, journaliste high-tech au Telegraph, “Google, Microsoft et Yahoo! sont des cibles faciles parce que l’électeur moyen les connaît. Une croisade contre des logiciels qui permettent l’anonymat en ligne et donnent accès aux profondeurs les plus sombres d’Internet, tels que Tor, aurait moins bonne presse.

——Quiz——-

Que savez-vous de l’évasion fiscale des géants de l’Internet ?

——————

Crédit photo: Reuters


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur