Power BI : Office 365 comme outil décisionnel

Business intelligenceCloudData-stockage

Microsoft annonce la disponibilité générale de Power BI. Cette offre greffée à Office 365 exploite la puissance de l’infrastructure cloud Azure et ses synergies avec Hadoop pour le traitement et l’analyse de données.

Microsoft vient d’annoncer la disponibilité générale de Power BI.

Adossée à la version “Entreprises” d’Office 365, cette offre exploite la puissance de l’infrastructure cloud Azure pour délivrer, à travers la version hébergée du tableur Excel, plusieurs outils décisionnels collaboratifs (“Business Intelligence”). Destinée à intégrer, traiter et visualiser des données issues de multiples sources (internes à l’entreprise, extraites du Web ou bien stockées à distance), la solution avait été officialisée en juillet 2013, lors de la WorldWide Partners Conference de Microsoft.

Inscrite dans une approche centrée sur les métiers plutôt que l’IT, elle aborde la problématique du big data à travers la prise en charge des clusters Hadoop hébergés sur Azure – via le service Windows Azure HDInsight. L’indexation de données et leur traitement ultérieur s’effectue avec le moteur Power Query, qui permet de définir les requêtes en langage naturel et de spécifier les conditions de visualisation (feuilles de calcul, graphes, tables interactives).

Conçue pour assurer la connexion avec les données internes et leur éventuelle réplication pour une analyse dans le cloud, la passerelle Data Management complète les outils de visualisation Power View et Power Pivot, qui compilent des éléments pour en générer une représentation graphique.

microsoft-power-bi

Outre la pile collaborative BI Sites et le connecteur SharePoint pour l’export de rapports, Microsoft propose une fonction Power Map dédiée à la restitution de données sous forme géospatiale, en 3D, via les cartes de Bing. Constatant qu’un quart de ses clients BtoB ont déployé au moins une brique d’Office 365, l’éditeur a préférer intégrer Power BI directement dans l’interface du tableur Excel, plutôt que de développer un nouveau tableau de bord, aussi bien sur la version Web (HTML5) que sur les applications desktop / mobiles.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft Office ?

Crédit photo : everything possible – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur