Processeur : IBM pousse son Power5+ à 2,2 GHz

Cloud

Avec l’arrivée de huit nouveaux serveurs, IBM fait monter en fréquence son processeur double coeur Power5+.

IBM vient d’annoncer pas moins de huit nouveaux modèles de serveurs System p5. A cette occasion, IBM en profite pour pousser la fréquence de son Power5+ à 2,2 GHz. Alors que ce processeur 64 bits double coeur a été conçu pour tenir la charge jusqu’à 3 GHz, IBM avait jusqu’à présent limité la fréquence de sa puce à 1,9 GHz, notamment avec l’introduction du p5-520 à l’automne dernier (voir édition du 5 octobre 2005).

Le System p5 570 est le premier modèle à se voir équiper du Power5+ à 2,2 GHz. Une fréquence qui permet au serveur de franchir le million de transactions par minute (1 025 169 exactement selon le Transaction Processing Performance Council) dans sa configuration 16 coeurs (soit 8 processeurs). Le System p5 575 est la seconde machine équipé du Power5+ à 2,2 GHz. Dans sa version 8 coeurs. La version 16 coeurs de ce supercalculateur (cluster nodes) reste en revanche configurée à 1,9 GHz.

Vers les 4 GHz

A l’exception de la station de travail System p5 185 Express, configurée à base de Power 970 à 2,5 GHz, le reste des machines nouvellement présentées (p5 510 Express, 510Q, 520, 560Q) sont toutes équipées de Power5+ (entre 1 et 8 coeurs) cadencés entre 1,5 et 1,9 GHz selon les configurations. Notons l’exploitation de la technologie QCM (Quad-Core Module) qui permet à IBM “d’empiler” quatre processeurs Power5+ dans un même socket. Une technologie notamment exploitée à travers le p5 560Q.

Avec cette nouvelle gamme de serveurs, IBM entend renforcer son offre Unix (avec AIX 5L) dans le traitement des bases de données, des applications de gestion de la relation client (GRC) et des progiciels de gestion intégrés (PGI) tout en restant ouvert à l’environnement Linux.

Si le Power5+ pourrait vite atteindre ses limites en termes de fréquence d’horloge, IBM lui a déjà trouvé un successeur. A l’occasion de l’International Solid-State Circuits (début février à San Francisco), le constructeur avait présenté le Power6 comme pouvant dépasser les 4 GHz sans accroître la consommation électrique pour autant (voir édition du 7 février 2006).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur