Processeur Opteron Shanghai : la réponse d’AMD à Intel

Mobilité

Le fondeur américain vient officiellement de lancer son premier processeur quatre coeurs gravé en 45 nm. Un concurrent de taille pour Intel ?

AMD a enfin annoncé la sortie de son premier processeur Opteron gravé en 45 nanomètres (nm), et connu sous le nom de code “Shanghai”, et qui doit remplacer le processeur Barcelona, gravé en 65 nm, sorti en 2007.

Le fondeur américain se montre tellement optimiste sur les futures performances de son dernier né qu’il a décidé il ya quelques semaines d’avancer sa date de commercialisation prévue initialement au premier semestre 2009. Le but avoué est bien sûr de regagner des parts de marché sur son éternel concurrent Intel, qui a déjà sorti ses propres puces Penryn gravées en 45 nm en novembre 2007…

Ce qui n’empêche pas Advanced Micro Devices de voir grand. Destiné à équiper les serveurs estampillés Sun Microsytems, Hewlett-Packard, Dell ou IBM, ce processeur Opteron quad-core (quatre coeurs), cadencé entre 2,3 et 2,7 GHz, joue la carte écologique, avec une consommation estimée à 75 watts, soit 35% d’énergie électrique de moins que les précédentes puces de la gamme Opteron. AMD annonce également des performances globales accrues de 30%, et une compatibilité plus poussée avec les technologies de virtualisation.

Ces processeurs Shanghai seront déclinés en deux gammes distinctes : les Opteron 2000, dotés d’un lien Hypertransport, un nouveau standard de bus dédié à la gestion du transfert de données, et les Opteron 8000, qui intègrent quant à eux trois liens Hypertransport.

En attendant, Intel a déjà présenté en septembre dernier sa puce de serveur à six coeurs baptisée Xeon 7400. En outre, d’après le cabinet d’études iSuppli, les parts de marchés d’AMD sur le secteur des processeurs pour serveurs ne s’élèvent qu’à 12% au troisième trimestre 2008. La route pour rattraper Intel s’annonce encore longue…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur