Processeurs 22 nm, sécurité, mobilité, smart TV…Intel engagé sur de multiples fronts

Cloud

Intel Developers Conference (IDF) : le fabricant de processeurs leader mondial sort de ses prises de positions historiques pour trouver des relais de croissance.

Lors de la session d’ouverture de l’Intel Developers Conference (San Francisco), Paul Otellini, CEO d’Intel, a abordé la nouvelle vision groupe sur le thème du “nouveau marché pour l’informatique en continu”.

Le fabricant de processeurs, leader mondial, a confirmé qu’il sera prêt en 2011 pour la sortie de processeurs en 22 nanomètres. Ce qui devrait conforter son avance face à ses concurrents AMD ou VIA. Les premiers modèles sont déjà en pré-série de fabrication.

La nouvelle architecture, déjà opérationnelle en 32 nanos,  est baptisée du nom de code ‘Sandy Bridge’.
Parmi les innovations figure la technologie “high k” pour les ‘portes’ (gates) de ses transistors. “Elle réduit de dix fois le courant de fuite d’une génération à la suivante tout en continuant de dégager des gains de performances.”

Parmi les premières nouveautés IDF relevées par Silicon.fr , on trouve:
– la 2è génération des processeurs Core;
– la technologie Intel  Wireless Display (WiDi);
– les technologies d’administration des postes d’entreprise.

Au regard des récentes méga-opérations de croissance externe, Paul Otellini a abordé la récente acquisition de McAfee (pour 7,68 milliards de dollars) et l’activité “wireless chips” d’Infineon (1,4 milliard) en soulignant la montée en puissance de la dimension “sécurité IT” et la mobilité (“mobile computing”).

Le P-DG d’Intel a également mentionné le rachat prévu de l’activité modems câble de Texas Instrument : “Cela confortera la capacité à proposer des services Internet pour les terminaux d’électronique grand public”.

Parmi les principaux points de son intervention, Paul Otellini a souligné  le rôle des processeurs Core et Atom ainsi que les logiciels Intel dans la transformation des data centers, le “cloud” Internet et “d’autres domaines qui évoluent sous la prolifération de terminaux plus ingénieux et connectés à Internet”.

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur