Processeurs : Intel dévoile Dunnington

Cloud

La puce à six coeurs pour serveur, orientée pour les processus de virtualisation en entreprise, est enfin révélée.

Intel a officiellement présenté sa puce de serveur à six coeurs au nom de code Dunnington. Officiellement appelées Xeon 7400, les nouvelles puces ciblent les serveurs à haute performance spécialisés dans la virtualisation. La puce a été prévue pour être intégrée à une gamme de serveurs dotés de 4 sockets aux modèles haut de gamme à 16 sockets.

Les principales cibles de la ligne Dunnington sont les systèmes virtualisés. Intel annonce une augmentation de 40 % des performances Hyper-V et un excellent score lors des tests VMWare WMmark. “Les performances globales sont très importantes”, déclare Tom Kilroy, directeur général du groupe Intel Digital Enterprise, lors d’une conférence de presse à San Francisco. “Cette plate-forme prend en charge essentiellement les projets de virtualisation initiés par les entreprises (…)”

La nouvelle puce présentera également une efficacité énergétique plus importante, principalement à cause de l’utilisation d’une architecture à transistors Hi-k 45 nm. Le fondeur estime que les puces Dunnington ont gagné 10 % en efficacité par rapport aux puces de la ligne précédente. Tout en conservant une augmentation globale de performances de 50 %.

Cette puce pourrait également avoir un impact en dehors des services IT en entreprise. Dans le cadre d’une table ronde, Richard Buckingham, directeur de l’ingenierie système chez MySpace, a suggéré que les nouvelles puces pourraient également être intégrées aux serveurs offrant des fonctionnalités haut de gamme comme le streaming vidéo haute définition.

“Nous pouvons apporter concrètement sur le marché des solutions qui n’auraient pas été envisageables il y a quatre ans”, a déclaré Richard Buckingham. “Grâce aux capacités d’évolution [scability dans la version originale] de nos puces, nous pouvons livrer une importante quantité de vidéos avec un très petit nombre de serveurs.”

Parmi les fabricants auxquels Intel devrait proposer des systèmes comprenant les nouvelles puces, on peut citer IBM, HP, Sun, Dell et Fujitsu Siemens. Les nouvelles puces seront mises sur le marché avec des prix allant de 856 dollars (environ 600 euros) à 2729 dollars (1914 euros) par lots de mille pour les fabricants.

Adaptation d’un article de Vnunet.com en date du 16 septembre intitulé  Intel rolls out Dunnington


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur