Les processeurs Opteron 6100 d’AMD carburent aux 12 cœurs

ComposantsMobilitéPoste de travail

Les nouveaux processeurs x86 de la gamme Opteron 6100 d’AMD, connue sous le nom de Magny-Cours, intègrent de 8 à 12 cœurs et misent sur la puissance de calcul et l’optimisation de la consommation d’énergie.

AMD réplique à la sortie des Intel Xeon 5600, en dévoilant sa série de processeurs Opteron 6100 de 8 à 12 cœurs, gravés en 45 nm.

Connu sous le nom de code Magny-Cours, ces puces Opteron 6100 sont avant tout conçues pour faire tourner des serveurs x86 d’entreprise bi et quadri-processeurs.

Cette nouvelle gamme de processeurs multi-cœurs est ainsi tout indiquée pour le calcul haute performance (HPC – High Performance Computing), la virtualisation,  ainsi que pour la gestion des bases de données et applications métier.

Un peu moins d’un an après l’arrivée des Opteron Istanbul à six cœurs, la série 6100 est avant tout dédiée à la puissance de calcul et l’optimisation de la consommation électrique.

“Les performances de ces Opteron Magny-Cours sont 25 fois plus importantes par rapport à la première génération mono-cœur AMD de 2003”, a souligné François Challier, Business Development Enterprise Manager chez AMD France, lors de la présentation de cette nouvelle gamme Magny-Cours.

Basés sur la plate-forme G34n, les processeurs Opteron 6100 disposent de 4 canaux mémoire vive de type DDR3 et de 12 Mo de mémoire cache L3.

Ces cinq processeurs à 8 cœurs et ces cinq processeurs à 12 cœurs intègrent des fréquences d’horloge comprises entre 1,7 et 2,4 GHz selon, entre autres, le nombre de cœurs délivrés.

AMD souligne également que ses puces Opteron 6100 misent sur la rationalisation de la consommation énergétique, avec un ACP (Average CPU Power) compris entre 65 et 105 Watts selon la puce choisie. “Avec une puissance supérieure, elles gardent globalement la même enveloppe thermique que les 4 et 6 cœurs”, a précisé François Challier.

Cette gamme de CPU multi-cœurs embarque des technologies maison de gestion de l’énergie, comme le CoolCore, qui permet de réduire la consommation d’énergie du processeur en désactivant les secteurs non utilisés du processeur, ou l’APML, l’Advanced Platform Management Link, permettant de surveiller à distance l’énergie et le refroidissement des plates-formes utilisant APM.

Ces nouveaux processeurs utilisent également l’architecture Direct Connect 2.0, qui offre de connecter directement la puce avec le contrôleur mémoire et les entrées/sorties, couplée à quatre liens HyperTransport au lieu de trois.

Pour se démarquer d’Intel, AMD mise sur la réduction des prix. Alors que le processeur Xeon 5682 d’Intel à six cœurs atteint les 1 663 dollars, AMD commercialise sa puce Opteron 6174 à 12 cœurs au prix de 1 165 dollars…

D’ores et déjà, HP intègre une série d’Opteron 6100 (SL 6165, DL 6165 et DL 6385) à ses nouveaux serveurs ProLiant G7.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur