Pub vidéo : Teads passe par la case « Banque »

EntrepriseLevées de fondsMarketingPublicité
teads-financement
1 1

A la fois fournisseur technologique et marketplace dans la pub vidéo, Teads obtient un financement de 43 millions d’euros.

Teads opte pour un financement bancaire en attendant que le front de la Bourse se dégage. Le fournisseur de solutions de publicité vidéo vient de boucler un financement par prêts de 43 millions d’euros auprès d’un pool d’établissements financiers : BNP Paribas, Bank of China, HSBC, Banque Palatine et Bpifrance.

Les fonds serviront à Teads pour poursuivre sa stratégie de fusion-acquisition et explorer davantage le continent asiatique.

Après avoir ouvert un relais au Japon, Teads compte étendre son influence dans la zone du sud-est asiatique d’ici la fin de l’année puis cap vers la Chine. Sachant que la société e-pub, co-dirigée par Pierre Chappaz (Président Exécutif) et Bertrand Quesada (CEO), explore déjà le périmètre géographique pour ses clients.

Teads dispose d’un effectif de 450 employés répartis dans 26 bureaux dans 18 pays (dont 100 développeurs et chefs de produits basés en France entre Paris et Montpellier).

A la fois fournisseur de technologies de diffusion de publicité vidéo et marketplace, Teads veut devenir un acteur incontournable dans la chaîne RTB en s’adressant à divers intermédiaires : marques, agences, trading desks et éditeurs de presse dans le monde (dont The Washington Post, Forbes,The Telegraph, The Guardian, Le Monde et Les Echos, Corriere della Sera, El Pais, Die Welt ou Nikkei).

En 2015, l’entreprise a affiché un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros en 2015 « avec un EBITDA positif pour la 4ème année consécutive ». Sur 2016, elle pourrait atteindre la barre des 200 millions.

En début d’année 2015, la société dédiée à l’e-pub vidéo avait bouclé une levée de fonds de 24 millions d’euros auprès de Bpifrance et de ses investisseurs historiques (les fonds Elaia Partners, Partech Ventures et Gimv).

Dans une interview accordée à ITespresso.fr en février 2016, Pierre Chappaz précisait déjà que le déclenchement de l’IPO n’était pas une priorité.

Dans l’édition des Echos du jour, le président exécutif de Teads se félicite de l’entrée en Bourse de Talend (fournisseur de solutions de big data d’origine française) survenue la semaine dernière sur le Nasdaq.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur