Publicité mobile : iAd affûte ses armes pour l’Europe

MarketingMobilitéPublicité

iAd, la régie publicitaire d’Apple dédiée à ses terminaux mobiles, débarquera en France et au Royaume-Uni en décembre. Aux USA, cette plate-forme attire déjà quelques grandes marques.

C’est officiel : Apple lancera sa nouvelle plate-forme publicitaire pour ses terminaux mobiles iAd en Europe dans le courant du mois de décembre, d’abord en France et au Royaume-Uni. En Allemagne, elle devrait débarquer en janvier prochain.

La régie publicitaire d’Apple était arrivée cet été aux Etats-Unis.

Pour la version européenne d’iA, la firme de Cupertino a déjà réussi à dénicher des clients de renom, parmi lesquels figurent L’Oréal, Renault, Louis Vuitton, Nespresso, Perrier, Unilever, Citi, Evian, LG Display, AB InBev ou encore Turkish Airlines.

De plus, cette plate-forme publicitaire devrait aussi offrir aux développeurs Apple un nouveau moyen pour monétiser leurs applications.

La “marque à la pomme” a ainsi précisé qu’elle mettrait à la disposition de ses développeurs tout un éventail de formats publicitaires à intégrer à leurs applications.  Apple commercialisera et diffusera les publicités, tandis que les développeurs toucheront 60 % des revenus dégagés par iAd .

La régie publicitaire mobile d’Apple rencontre déjà un certain succès outre-Atlantique. Elle a réussi à convaincre 25 gros annonceurs (comme les studios Walt Disney, AT&T, Best Buy, Chanel, Unilever, Turner Broadcasting System, Campbell Soup Company ou encore DirecTV) de diffuser leurs réclames au sein des applications mobiles pour les terminaux de la “marque à la pomme”.

Selon le cabinet d’études IDC, iAd devrait cannibaliser 21% des dépenses publicitaires sur écran mobile aux Etats-Unis pour cette année, soit un chiffre d’affaires, pour Apple, estimé  à 105 millions de dollars en 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur