Une puce ARM 64 bits en 16 nm chez TSMC

Régulations
TSMC ARM Cortex-A57

Dévoilée en octobre 2012, la microarchitecture Cortex-A50 s’ancre un peu plus dans la réalité un processeur ARM 64 bits produit par TSMC.

TSMC s’implique dans le dossier ARM 64 bits et oeuvre sur le chantier du 16 nm, avec en ligne de mire un processeur sous architecture Cortex-A57, basé sur le jeu d’instructions ARMv8.

Le fabricant taïwanais de semi-conducteurs n’a pas encore finalisé son premier test-chip ; il en est à l’étape précédente, en l’occurrence le tape-out, c’est-à-dire la fabrication des différents masques utilisés pour la lithographie.

Destinée à une utilisation dans des tablettes, des ordinateurs et des serveurs, la puce Cortex-A57 (“big”) est vouée à devenir une référence en termes de performances.

Déclinaison de la microarchitecture Cortex-A50 dévoilée fin octobre 2012, elle s’inscrit dans la lignée de Cortex-A15 et s’oppose en ce sens à Cortex-A53 (“little”), en exécutant les instructions dans le désordre (out-of-order).

Les deux plates-formes peuvent néanmoins être utilisées conjointement dans un même processeur grâce à la technologie big.LITTLE d’ARM, qui permet de combiner indifféremment les coeurs.

Selon le concepteur britannique, à consommation égale, un composant basé sur des puces Cortex-A57 offre plus de deux fois de performance qu’un homologue en Cortex-A15.

Comme le note Silicon.fr, big.LITTLE est mis en oeuvre avec le processeur Exynos 5 Octa de Samsung, embarqué sur certaines versions du smartphone Galaxy S4.

Mais avec sa technologie CMOS FinFET, TSMC va plus loin, gagnant en finesse de gravure (16 nm) dans une logique d’efficience énergétique.

Six mois ont été nécessaires entre le début de la synthèse RTL jusqu’au tape-out avec l’utilisation de l’écosystème de conception Open Innovation Platform (OIP) de TSMC. Celui-ci regroupe des outils CAD (Computer-aided design) et des librairies d’IP.

L’annonce témoigne de l’intensification de la collaboration entre ARM et TSMC.

Elle signifie également que les premiers appareils intégrant des processeurs Cortex-A57 devraient arriver dès le premier semestre 2014.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : armé pour choisir le bon microprocesseur ?

Crédit photo : Sunshine Pics – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur