Puces mobiles : Samsung injecte 4 milliards de dollars dans son usine texane

Régulations

Samsung a annoncé un investissement de 4 milliards de dollars dans son usine d’Austin, au Texas, pour notamment pousser la production de SoC gravés en 28 nm.

Sur le marché des smartphones comme des semi-conducteurs, Samsung monte en puissance. Le groupe électronique sud-coréen a annoncé investir 4 milliards de dollars dans la rénovation de son usine de semi-conducteurs d’Austin, Texas.

C’est l’investissement direct le plus important réalisé à ce jour par Samsung dans cette région des États-Unis.

La production de puces pour mobiles

Outre les 2500 collaborateurs employés par Samsung au Texas, plus de 2000 emplois temporaires devraient être créés sur le site d’Austin pour moderniser l’installation et y installer le matériel nécessaire à la production de systèmes sur puces (SoC) gravés en 28 nm. La production de masse des SoC débutera au second semestre 2013.

Premier vendeur mondial de smartphones devant Apple et second fabricant de semiconducteurs derrière Intel, Samsung consacrerait l’essentiel de la production de son site texan modernisé à deux références, d’après le site d’information Statesman.com.

Ainsi, les puces produites à Austin équiperaient à la fois les propres smartphones de Samsung ainsi que les terminaux mobiles d’Apple, son rival américain.

Austin : 13 milliards de dollars d’investissements

Samsung a ouvert sa première usine à Austin en 1996, puis y a bâti sa principale unité de production en 2007, alors partiellement équipée. Lors d’une seconde phase, l’usine a été complétée.

L’opération conclue en 2011 aura coûté 3,6 milliards de dollars à Samsung. Lorsque le nouveau projet sera finalisé, la multinationale aura investi plus de 13 milliards de dollars au total dans son unité semi-conducteurs d’Austin.

 

 

Crédit image : Copyright Robert Lucian Crusitu-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur