Pumbby rémunère les mobinautes pour recevoir des pubs

Cloud

La société belge Pumbby réconcilie les mobinautes avec la publicité en leur proposant de recevoir, contre rémunération, des pubs sur leur mobile par SMS, MMS ou message vocal.

Fort de son succès en Belgique, Pumbby a décidé de partir à la conquête de la France. Cette société implantée à Bruxelles se propose d’envoyer des publicités aux possesseurs d’un mobile, et en échange,ces mobinautes sont rémunérés pour avoir accepté de lire publicités reçues. Lancé début 2008 en Belgique, ce service a déjà réussi à convaincre 183 000 personnes. En seulement une année, Pumbby a reversé 156 000 euros à ses abonnés, au travers de 100 campagnes publicitaires.

En s’inscrivant sur le site de Pumbby, les mobinautes peuvent ainsi faire le choix de devenir un consommateur ciblé. Les publicités, à raison de cinq maximum par jour, sont envoyées sous forme de SMS, de MMS (message multimédia) ou de message vocal. Concernant les SMS, la publicité pourra être directement visualisée via un petit texte, ou alors le mobinaute devra cliquer sur un lien qui le renverra directement vers une page data où sera présentée la réclame.

Pour chaque message lu, le mobinaute sera rémunéré sur son compte Pumbby : 0,10 euro quant il s’agit d’un SMS ou d’un message vocal, et 0,35 euro pour un MMS. Quand l’abonné à ce service aura atteint la somme de 20 euros de recette sur son compte Pumbby, il pourra procéder à un virement vers son compte bancaire.

Des options personnalisables pour fidéliser le consommateur

Autres avantages : il est possible de personnaliser son compte pour déterminer le nombre de messages publicitaires maximum que l’on souhaite recevoir, ainsi que les tranches horaires et les jours où l’on ne souhaite pas être contacté par ce service.

En outre, si le coût de connexion à l’Internet mobile coûte trop cher au mobinaute, Pumbby lui donne la possibilité de consulter les SMS possédant un lien via son compte personnel en ligne. Mais, précise-t-il, “il faut évidemment cliquer sur ce lien le même jour que l’envoi de la publicité sur les mobiles”.

La société belge affirme avoir adapté son service “à tous les opérateurs” mobiles. Mais il existe tout de même quelques restrictions pour pouvoir bénéficier de ce nouveau “gagne-pain” : l’utilisateur doit être âgé de plus de 16 ans. 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur