Qualcomm creuse le filon du P2P mobile

Qualcomm a conçu AllJoyn, du nom d’une technologie de communication dynamique et instantanée entre les appareils communicants (smartphones, tablettes, télévision, set top box…) en vue d’échanger les données.

logo Qualcomm

Qualcomm développe AllJoyn, sa propre solution logicielle de communication instantanée à courte portée entre terminaux compatibles.

Le projet se veut ouvert à tout développeur, mais l’indécision règne encore quant à la technologie radio exploitée à long terme : Wi-Fi ad-hoc, Bluetooth ou NFC ?

La connexion par la proximité et l’interaction consécutive de deux appareils tels que des smartphones, des tablettes, des téléviseurs et des ordinateurs n’est pas sans rappeler un protocole dénommé peer-to-peer (P2P).

Le caractère instantané de ces liaisons actives induit une forte ressemblance avec le Near Field Communication (NFC).

Qualcomm admet d’ailleurs envisager de se passer de ses réseaux 3G en faveur d’un concept proche du Touch-to-Share déployé par HP sur WebOS.

A l’image du couple déchu des TouchPad – Pre 3, la plate-forme AllJoyn est conçue pour gérer la prise de contrôle d’un terminal annexe, le transfert sans délai et la délégation de tâches à tout dispositif auxiliaire situé dans le champ de portée.

Il serait ainsi possible de débuter la lecture d’un film sur un smartphone, avant de poursuivre, sans coupure, la tâche sur une tablette tactile. Pour une plus grande surface d’affichage, un téléviseur connecté pourrait prendre le relais.

Les échanges de fichiers standard devraient se prêter à une palette conséquente d’usages, comme le suggère Silicon.fr.

« L’utilisateur recevra une notification lui proposant tel ou tel service dès qu’il se trouvera dans un environnement qui s’y prête, explique un porte-parole de Qualcomm.

« Libre à lui de valider un téléchargement de données, par exemple. »

Reste à concevoir un framework qui puisse permettre aux développeurs de faire fi des caractéristiques techniques des plates-formes matérielles pour sa concentrer sur un logiciel dont Qualcomm n’a pas encore fixé la date de lancement.

Le constructeur assure toutefois jouer l’ouverture sans imposer de licence commerciale.

Derniers commentaires



0 replies to Qualcomm creuse le filon du P2P mobile

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

16:20:34