Quatre entreprises sur cinq se préparent à la téléphonie sur IP

Mobilité

Cette technologie attire de plus en plus les grandes entreprises qui souhaitent disposer de moyens de communication avancés.

Selon une récente étude menée par Integrated Research, près de 80 % des grandes entreprises mondiales s’apprêtent à déployer un système de téléphonie sur IP (ToIP). Le cabinet d’analyses estime que cette conversion massive n’est pas due au fait que les systèmes PABX sont en fin de cycle de vie, mais à une demande pour des applications IP et des modes de communication avancés comme la vidéoconférence sur IP.

Pour Nathan Brumby, directeur général chargé de la ToIP d’Integrated Research, “les résultats de l’étude concernant l’année 2004 ont montré que les facteurs clés du développement de la ToIP étaient la réduction des coûts opératoires et l’idée que la téléphonie sur IP est parvenue à maturité grâce à des fonctions avancées telles que la vidéoconférence”. “Je pense que l’étude portant sur 2005 confirme ces résultats et que [ces deux points] demeurent les facteurs clés.”

La vidéoconférence sur IP présenterait un “intérêt immédiat” pour 70  % des entreprises interrogées. Au total, 1 232 dirigeants ont participé à cette étude en ligne menée fin 2005. Les sociétés américaines représentaient 34 % des sociétés sondées, les autres étant réparties entre l’Europe, l’Australia/Océanie, l’Asie, l’Afrique et le Moyen-Orient.

Une indispensable évaluation au préalable

Selon cette étude, 78 % des entreprises étaient en cours de déploiement ou d’adoption, à différents niveaux, de solutions de voix sur IP (VoIP). Seules 6 % n’étaient pas certaines d’adopter cette technologie. Seulement 1 % de l’ensemble des déploiements de VoIP ont échoué, dont plus de la moitié durant la phase de tests ou de pilotage.

“Ces chiffres rappellent l’importance de l’évaluation préalable au déploiement et de l’utilisation d’outils de gestion spécifiques”, souligne Nathan Brumby. “Cette étude montre que les entreprises comprennent désormais que l’analyse des performances des applications et des réseaux est un élément-clé pour réussir un déploiement de téléphonie sur IP, malgré l’idée trompeuse mais néanmoins répandue que les outils de gestion de données existants sont adaptés à cette tâche.”

La domination de Cisco sur le marché de la VoIP est passée de 43 % en 2004 à 62 % en 2005, selon les résultats de l’étude. Ceux-ci montrent également que de plus en plus de structures choisissent de déployer des systèmes de VoIP en formant leurs personnels à ces nouvelles technologies au lieu de se reposer sur des intégrateurs extérieurs. “La maturation du marché de la téléphonie IP en entreprise accélère de façon exponentielle”, estime Nathan Brumby. “Les matériels, les applications et les outils de gestion sont si avancés qu’il est désormais plus facile pour les entreprises de suivre la voie qui a été tracée.”

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 21 mars 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur