QuickTime 4 fait le plein de promesses

Cloud

Le site AppleInsider lève un peu plus le voile sur la version 4 de QuickTime. Presque finalisée, elle comporterait pour l’instant 23 extensions et permettrait d’appeler les clips en streaming directement depuis des appelettes Java !

QuickTime 4 se fait désirer. En décembre dernier, au salon EduCause 98, Steve Jobs avait laissé entendre que le nouveau logiciel multimédia d’Apple qui est censé offrir des fonctions de streaming (voir édition du 13 novembre 1998) serait prêt pour le MacWorld 99 de San Francisco. Si le premier grand salon de ce début d’année fut une réussite, QuickTime en resta le grand absent (voir édition du 8 janvier 1999). Pourtant, d’après le site AppleInsider, informé des projets d’Apple grâce à un réseau d’ingénieurs proches du constructeur, le logiciel était là incognito. Ce serait en effet une des dernières version bêta qui auraient servi pendant la démonstration de Mac OS X Server où un seul G3 diffusait simultanément 50 clips QuickTime différents sur 50 iMacs.

D’après AppleInsider, QuickTime 4.0 actuellement en phase bêta b9 est très proche du logiciel final. Le site affirme avoir pu approcher la version bêta b8 qu’il commente sur son site. Selon lui, l’installation de QuickTime 4 créérait un répertoire séparé contenant quelque 23 extensions alors qu’aujourd’hui QuickTime 3 n’en comporte que 6. Parmi les principales nouveautés, AppleInsider parle d’interface pour le Firewire. Elle permettrait de compresser de la vidéo numérique en temps réel en l’encodant via un codec Sorenson. Encore une fois, cette extension aurait été présentée de manière implicite à Macworld quand Steve Jobs a montré un caméscope numérique Sony transférant de la vidéo sur un G3 blanc et bleu via l’interface Firewire.

Plus fort encore, l’extension QuickTime for Java devrait permettre d’appeler des clips vidéos en streaming dans les appelettes et les applications Java. Aujourd’hui, ni Microsoft, ni Real Networks ne proposent cette fonction.

Concernant le logiciel MoviePlayer, AppleInsider annonce des fonctions tout aussi inédites. On devrait notamment pouvoir rentrer une URL dans le logiciel (Open URL) et jouer des clips QuickTime directement sans avoir à lancer de navigateur. Rien n’empêche par ailleurs que le logiciel puisse éditer d’autres formats de streaming (RealVideo ou Media Windows).

Enfin, QuickTime devrait proposer des fonctions de mise à jour en ligne similaire au Windows Update de Microsoft. S’il manque une extension, le logiciel avertira l’utilisateur avant de l’emmener sur le site d’Apple pour éventuellement la récupérer.

Le site AppleInsider propose de nombreuses captures pour illustrer ses dires. Il pense que le logiciel devrait sortir courant avril.

En attendant, Apple n’en finit plus de communiquer sur les avantages de QuickTime aujourd’hui disponible en version 3 en français (voir édition du 22 janvier 1999). Histoire de montrer ses possibilités, il vient de publier deux petits jeux interactifs sur son site, plutôt amusants.

Pour en savoir plus :

* http://www.appleinsider.com.

* iMacPuzzle.

* ClickMatch.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur