QuickTime Streaming Server amélioré

Cloud

Il y a un an, Steve Jobs présentait la technologie streaming à la façon QuickTime intégrée en standard dans MacOS X Server. Une nouvelle version arrive.

QuickTime Streaming Server s’est fait une place non négligeable dans l’univers du streaming vidéo et audio sur Internet. Il possède au moins quatre atouts : sa gratuité, son code en source libre, sa simplicité de mise en place et le lecteur QuickTime 4 gratuit. La solution Apple a incité plusieurs grands noms de l’informatique à prendre une licence auprès du constructeur afin d’intégrer QuickTime Streaming Server dans leurs offres de serveurs vidéos tels Oracle, Novell ou encore IBM.

On attendait QuickTime 4.1 et c’est la mise à jour de la version Serveur qui finalement arrive sur MacOS X Server. Cette toute nouvelle version 2.0, très attendue, fonctionne uniquement sur MacOS X Server 1.0.2 et 1.2. Parmi les nouveautés les plus marquantes, on note la possibilité de streaming directement au travers du protocole http. Ce nouveau fonctionnement permet aux internautes protégés par un firewall, ce qui est souvent le cas en entreprise, de tout de même pouvoir visionner les séquences vidéo. Les performances ont été améliorées, notamment dans le domaine de la réplication des données, très utile pour les diffusions en direct. Cela permettra un plus grand nombre de connexions simultanées, sans perdre en qualité.

Les outils d’analyse non signés Apple peuvent, enfin, être utilisés dans QuickTime Streaming Server. Pour sécuriser l’accès aux données, un module d’authentification (par mot de passe) a été intégré.

QuickTime Streaming Server 2.0 fonctionne uniquement sur MacOS X Server sur G3 ou G4. 512 Mo de mémoire de vive sont recommandés avec disques durs SCSI Ultra Wide et une carte Ethernet rapide. Cette mise à jour est gratuite et pèse presque 9 Mo. Elle est téléchargeable sur le site d’Apple.

Note technique : Présentation de QuickTime Streaming Server 2.0


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur