Quiz : Connaissez-vous vraiment Sagem ?

OpérateursRégulationsRéseaux
sagem-logo

Quiz ITespresso : que savez-vous vraiment de Sagem ? Cette entreprise a occupé une grande place dans les télécoms en France. Mais son histoire est méconnue. C’est le moment de vous rattraper.

Sagem a été l’un des plus grands groupes dans le secteur télécoms en France pendant près de 10 ans.

Créée en 1925 par Marcel Môme, la Sagem (Société d’applications générales d’électricité et de mécanique) débute son activité en tant que fabricant d’outils de mécanique et électriques.

Ce qui débute comme une petite société de 7 employés deviendra 60 ans plus tard l’un des plus grand groupe industriel de France.

Avant d’atteindre l’apogée de son activité, la Sagem doit se fait connaître et s’internationalise grâce aux téléscripteurs qu’elle fabrique dès la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Au cours du temps l’entreprise diversifie ses secteurs d’activités pour continuer à fournir de l’outillage, mais aussi du matériel de communication ainsi que des éléments de haute technologie pour l’industrie militaire.

En 1985, Sagem est le premier constructeur mondial de téléscripteurs à écran et continue de se diversifier.

L’entreprise connait alors sa première crise, car elle est devenue une telle pieuvre qu’elle parvient bien difficilement à coordonner l’ensemble de ses efforts.

En 1986, c’est Pierre Faure, qui prend la direction du groupe et qui s’emploie à le réorganiser. Plans sociaux et réorientation des activités vers le guidage militaire parviennent à renflouer le groupe.

Dans les années 90, Sagem emploie 15 000 personnes (principalement en France) et opère dans les télécommunications (dont elle domine le marché français), la défense, l’automobile et le câblage (elle développe d’ailleurs des prototypes de fibres optiques).

Le groupe se compose alors de trois sociétés : Sagem, SAT et Silec.

Le décès de Pierre Faure en 2001 entraîne peu à peu le groupe vers sa fin. Pendant les 5 années suivantes, il est peu à peu démantelé en sous entreprises cédées à des concurrents sur les différents secteurs qu’occupaient Sagem.

En 2004, la Sagem fusionne avec la Snecma (société nationale d’étude et de construction de moteurs d’aviation) pour donner naissance au groupe Safran.

Au sein de ce dernier elle est dissociée en deux sociétés distinctes : Sagem Défense Sécurité et Sagem Télécommunication.

Cette dernière est à nouveau divisée en deux sous-sociétés : Sagem Communications (revendue en 2007 à The Gores Group) et Sagem Mobile (revendue en 2008 à Sofinnova Partners et renommée Mobiwire).

Après ce bref résumé de l’histoire de Sagem, serez-vous à même de répondre aux questions de notre quiz ?

Quiz Sagem : nous aussi on aime !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur