Qwant : un moteur de recherche français titille Google

Avec son moteur de recherche éponyme, la start-up française Qwant veut condenser en une seule fenêtre, l’expérience de navigation sur Internet, tout en intégrant différents types de médias ainsi que les dimensions de l’e-commerce et des réseaux sociaux.

publicité moteur recherche FTC

Un moteur de recherche peut-il condenser pertinemment, en une seule fenêtre, l’expérience de navigation sur Internet, tout en intégrant différents types de médias ainsi que les dimensions de l’e-commerce et des réseaux sociaux ?

La start-up parisienne Qwant (SAS au capital de 11 450 euros, basée dans le 8e arrondissement) répond par l’affirmative.

A l’oeuvre sur le dossier depuis 2011, la voici qui accouche d’un moteur pensé pour apporter de la transversalité aux requêtes, en contextualisant les résultats et en les actualisant en temps réel, sur le principe de la curation.

C’est le concept du « Qnowledge Graph », fortement inspiré, dans le fond comme dans la forme, du Knowledge Graph de Google, lui-même proche de l’Open Graph de Facebook.

Dans ce véritable bouillon de culture, tout élément est traité comme une entité qui doit pouvoir être rattachée à diverses sources provenant de plusieurs univers.

Qwant moteur de rechercheAu-delà du Web, des images et des vidéos, les termes de la recherche sont systématiquement mis en relation avec un flux d’actualités, mais aussi les listings des sites d’e-commerce (essentiellement Amazon).

Les contenus publics récemment postés sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Google+) sont eux aussi indexés, en 15 langues, avec la possibilité de restreindre le périmètre géographique parmi une sélection de 35 pays.

Avec le mécanisme du défilement infini, les données se chargent progressivement, sans que l’internaute ait à changer de page.

L’encart qui s’ouvre en surimpression pour commenter en direct sur les plates-formes communautaires s’inscrit dans cette même logique d’expérience unifiée.

Par défaut, le contenu se présente en colonnes : sur la gauche, les résultats piochés sur la Toile et le Live (actualités chaudes) ; sur la droite, les flux sociaux et le shopping. Images et vidéos s’affichent dans un bandeau supérieur.

L’ensemble peut s’organiser, à la demande, sous la forme d’une mosaïque qui combine pêle-mêle les différentes rubriques, repérées par un code-couleur (vert pour le Web, orange pour les actualités, bleu pour les réseaux sociaux, le shopping en jaune et l’audio-vidéo en rouge).

L’interface graphique joue sur des tons contrastés pour rendre la navigation plus plaisante et mettre en avant quelques fonctionnalités supplémentaires, comme les onglets « people » et « hot trends », ce dernier étant assimilable à la rubrique #Découvrir de Twitter.

Qwant est hébergé chez Telecity, un opérateur de data centers indépendants qui dispose d’une implantation en France, dans la Seine-Saint-Denis.

Qwant recherche Internet

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : le référencement, ça vous connaît ?

Crédit photo : discpicture – Shutterstock.com

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



0 replies to Qwant : un moteur de recherche français titille Google

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

13:10:08