Qwest veut racheter Frontier et US West

Régulations

Aux Etats-Unis, l’opérateur américain Qwest a lancé une OPA hostile en direction de l’opérateur régional US West et du fournisseur de service Frontier. Leur fusion donnerait naissance à un géant des télécoms et de l’Internet capitalisé à 87 milliards de dollars.

Qwest vient de lancer ce lundi 14 juin une offre de rachat hostile à l’encontre de US West et de Frontier. L’opérateur propose plus de 66 milliards de dollars au total pour reprendre les deux sociétés et menace directement les projets de son concurrent Global Crossing. Ce dernier avait annoncé en mai sa fusion avec les US West et Frontier, laissant présager la naissance d’un nouveau géant des télécoms capitalisé à 75 milliards de dollars. Depuis, de nombreux analystes ont remis en cause les avantages d’un rapprochement entre deux opérateurs régional et international. En conséquence, Frontier a indiqué qu’il réévaluait la transaction proposée par Global Crossing.

Le nouveau candidat Qwest détient un large réseau à commutation de circuits aux Etats-Unis et est implanté en Europe grâce à sa joint-venture avec le néerlandais KPN (voir édition du 5 février 1999). La fusion avec les deux compagnies américaines engendrerait un opérateur évalué à 87 milliards de dollars. Sur le Vieux Continent, il envisage déjà de relier à haut débit une quarantaine de grandes villes d’ici 2002. Mais surtout, l’acquisition projetée outre-Atlantique lui permettrait de toucher 31 millions de particuliers et d’entreprises sur le seul sol américain.

Pour en savoir plus :

* http://www.qwest.com

* http://www.globalcrossing.com (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur