Rachat d’Apigee : Google demeure insatiable avec les API

CloudEntrepriseFusions-acquisitionsGestion cloudStart-up
api-google-apigee
3 22

Google compte exploiter le filon des API en acquérant l’éditeur californien Apigee et y mettant le prix qu’il faut.

Google vient de prendre possession d’Apigee, un fournisseur de solutions de gestion d’API (application programming interface en anglais que l’on peut qualifier de connecteurs) basé à Palo Alto. Un levier indissociable du cloud pour élargir son écosystème de services tiers. Selon Reuters, l’acquisition porterait quand même sur un montant de 625 millions de dollars.

Sous la houlette de son CEO Chet Kapoor, le fournisseur de solutions IT, dont le business remonte à 2004, était entré sur le Nasdaq en avril en levant 87 millions de dollars. Avec des résultats mitigés. Sur le premier semestre 2015, Apigee affichait un chiffre d’affaires de 32,61 millions de dollars et une perte nette de 26,8 millions de dollars.

Auparavant, il avait levé 173 millions de dollars en une série de levées de fonds auprès d’un pool de fonds d’investissement comme Bay Partners, BlackRock mais aussi In-Q-Tel, la structure VC proche de la CIA.

Dans une contribution blog, Google confirme le rachat et précise que les solutions d’Apigee sont déjà utilisées par des centaines de firmes comme Intel, Walgreens, AT&T, Bechtel, Burberry, First Data ou Live Nation.

Le cabinet d’études Forrester évalue le marché des API à 3 milliards aux Etats-Unis d’ici 2020. Un business qui intéresse tous les groupes qui fournissent des services cloud comme Microsoft, IBM ou Amazon.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur