Rachat de Twitterfeed : Bitly raccourcit tout sauf ses ambitions

Entreprise

Le service de raccourcissement d’URL Bitly va tenter de constituer un écosystème de fonctionnalités articulé autour de la publication automatisée de liens sur Twitter. Dans cette optique, il annonce le rachat de Twitterfeed.

Bitly rachète Twitterfeed et introduit dans son écosystème une dimension poussée d’analyse des tweets. Les deux projets étaient indépendants, mais étroitement liés, fruits d’investissements parallèles de la société Betaworks.

Alors que Twitter propose depuis quelques temps sa propre fonctionnalité de raccourcissement d’adresses Internet, les nombreuses applications tierces auparavant plébiscitées ont du plomb dans l’aile.

Les t.co, j.mp et autres bu.tt jettent peu à peu l’éponge, ne laissant guère derrière eux qu’un rescapé, anciennement dénommé Bit.ly et rebaptisé Bitly.com.

Ce dernier passe à la vitesse supérieure et annonce sur son blog officiel l’acquisition du service Twitterfeed, planificateur de publication automatique additionné d’un module de géolocalisation et doublé d’un algorithme d’analyse de trafic.

P-DG comblé, John Borthwick qualifie cette union de “glorieux écosystème” qui articulera autour des liens des outils avancés comparables à Google Analytics, mais dédiés aux comptes Twitter.

Mais qu’en est-il de l’intérêt discutable d’une édition automatisée ? John Borthwick y a réfléchi et s’est forgé une idée à ce sujet.

Selon lui, “il n’y a pas qu’une réponse au dilemme. La plupart des utilisateurs alterneront publication manuelle et automatique. Libre à chacun de choisir la formule qui lui convient le mieux“.

Associés pour un montant non dévoilé, les deux sites devraient totaliser plusieurs dizaines de milliers de visiteurs quotidiens.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur