Rachat Dell/Perot Systems : la SEC débusque un délit d’initiés

Cloud

L’autorité en charge du contrôle des marchés financiers aux USA a déposé une plainte pour délit d’initiés, suite à l’annonce Dell-Perot.

Si le rachat de la SSII Perot Systems par Dell pour 3,9 milliards de dollars, annoncé il y a quelques jours,  signe définitivement l’entrée du constructeur texans dans le domaine des services informatiques, cette acquisition pose problème à la SEC (Securities and Exchange Commission).

En effet, l’organisme fédéral américain chargé de la réglementation et de contrôle des marchés financiers a annoncé avoir déposé une plainte devant un tribunal fédéral de Dallas, au Texas, contre un employé de Perot Systems, qu’il accuse de délit d’initiés.

Selon la SEC, Reza Saleh, salarié américain de 53 ans de la SSII américaine, aurait acheté, entre le 4 et 18 septembre, c’est-à-dire juste avant l’annonce de la méga-acquisition, plusieurs options d’achat d’actions de Perot Systems “sur la base d’informations non publiques qu’il a obtenues dans le cadre de son emploi ou de ses fonctions auprès de Perot Systems et de deux sociétés non cotées [Parkcentral Capital Management et Perot Investments, NDLR]”, précise l’organisme fédéral dans un communiqué.

Suite à l’officialisation du rachat par Dell, Reza Saleh a pu empocher un joli pactole estimé à 8,6 millions de dollars, en revendant rapidement ses actions Perot Systems le 21 septembre dernier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur