Raspberry Pi Zero : un mini-ordinateur aussi réduit que son tarif

AccessoiresMobilitéPoste de travail
6 7

La Fondation Raspberry dévoile le mini-ordinateur Raspberry Pi Zero dont la prix est réduit à peau de chagrin, tout comme son encombrement.

La Fondation Raspberry a écoulé plus de 7 millions de ses mini-ordinateurs depuis le lancement de son première modèle de Raspberry Pi en 2012.

Récemment, elle annonçait sa fusion avec Code Club pour se tourner encore un peu plus vers l’éducation à l’informatique et à la programmation des plus jeunes.

Toujours dans cette même volonté, l’association caritative britannique vient de dévoiler le mini-ordinateur Raspberry Pi Zero.

Il est dès à présent disponible (stock déjà épuisé) auprès de plusieurs revendeurs en ligne britanniques (The Pi Hut et Pimoroni) et américains (Adafruit et Micro Center) à un tarif défiant toute concurrence : 4 livres, soit un peu moins de 6 euros, sans les frais de port.

La démarche et le tarif ne sont pas sans rappeler le mini-ordinateur CHIP de Next Thing qu’on avait découvert au gré de sa campagne KickStarter et dont le tarif était de 9 dollars (20 dollars toutefois avec les frais de port vers l’Europe).

Fabriqué au Pays de Galles, à l’instar des derniers modèles de Raspberry Pi, il embarque le SoC BCM2835 de Broadcom qu’on trouve dans tous les Raspberry Pi (à l’exception du Modèle 2 qui est équipé du BCM2836).

La puce embarque un coeur ARM11 cadencé ici jusqu’à 1 GHz, contre 700 MHz pour le Raspberry Pi 1 (c’est 40% de plus). Le CPU est associé à 512 Mo de SDRAM de type LPDDRR2. Le stockage passera par une carte microSD.

On retrouve également le port GPIO à 40 broches (même disposition que pour les Model 1+/B+/2B). Il y a également un port miniHDMI permettant de sortir un flux vidéo encodé en 1080p à 60 ips, ainsi qu’un port microUSB.

Si le Raspberry Pi Zero se distingue par son prix, il se caractérise également par son encombrement très réduit : 65 mm par 30 mm pour 5 mm d’épaisseur, soit la moitié de celui du Model A+ sorti l’an passé.

Comme ses prédécesseurs, le mini-ordinateur peut tourner sous la distribution Linux dédiée Raspbian.

Pour l’heure, la Fondation indique avoir fabriqué des dizaines de milliers d’unités. Il faudra vraisemblablement hausser la cadence de production pour satisfaire la demande qui s’annonce particulièrement grande si l’on s’en tient au succès des versions précédentes et la rupture de stock en quelques heures pour ce nouveau modèle.

Avec ses Raspberry Pi, la fondation Raspberry Pi a lancé la mode des mini-ordinateurs proposés à des prix très bas.

Basés sur des SoC mobiles (un Broadcom BCM2836 pour le Raspberry Pi 2 Model B et un BCM2835 pour le Pi Zero), ils disposent de nombreuses entrées / sorties, ce qui les rend particulièrement attractifs pour le prototypage rapide d’appareils ou pour les aficionados de DIY (Do It Yourself).

Mais pas seulement, puisqu’ils embarquent des distributions Linux légères qui permettent de leur faire endosser d’autres rôles : ordinateur d’appoint, console de jeu vidéo ou encore PC multimédia.

(Crédit photo @Fondation Raspberry)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur