Razzia publicitaire de YouTube sur mobile

MarketingPublicitéRégulations
youtube-publicite-mobile

Une fourchette de 20 à 25% du chiffre d’affaires de YouTube serait générée via les terminaux mobiles (smartphones et tablettes). Dans cette configuration, le business a triplé au cours des 6 derniers mois.

Google observe un emballement des revenus publicitaires tirés de la déclinaison mobile de YouTube.

Essor des smarphones et des tablettes, développement des réseaux 4G, usage de la vidéo mobile…Le contexte semble favorable à la plateforme vidéos.

Au cours des six derniers mois, Google aurait triplé son chiffre d’affaires “YouTube et mobilité” pour atteindre 350 millions de dollars, selon Lucas Watson, en qualité de Vice-Président “Ventes” du service vidéo..

Sur le milliard d’utilisateurs de YouTube actifs par mois dans le monde, un quart y accèderait via la déclinaison mobile.

A priori, les usages sur smartphones et tablettes sont combinés pour parvenir à ce résultat.

C’est une tendance de marché naturelle : selon Emarketer, la publicité vidéo sur mobile devrait peser presque 2,70 milliards de dollars aux Etats-Unis à l’horizon 2017.

En coulisse, Google veut faciliter la vie des responsables marketing des entreprises et des agences médias en automatisant l’insertion et la diffusion de publicité sur YouTube à partir d’une interface unique.

Libre aux annonceurs de cibler les utilisateurs mobiles ou non.

La popularité de la plateforme vidéo joue beaucoup : Selon l’institut Nielsen, plus de la moitié des détenteurs américains d’un smartphone ont consulté l’application YouTube courant mars. Soit un bassin de 70 millions d’utilisateurs (+42% en un an).

C’est un rouleau compresseur : généralement, c’est l’une des applications que l’on télécharge en premier sur son smartphone…Quand elle n’est pas déjà pré-installée sur les terminaux Android (c’est le cas du smartphone Samsung Galaxy S par exemple).

Avec Apple, c’est plus compliqué. Selon iPhoneAddict.fr,  une application YouTube était disponible pour l’iPhone mais dépourvue de publicité.

La sortie d’iOS 6 en septembre 2012 change la donne : l’application YouTube est retirée dans un premier temps.

Mais, une nouvelle application, développée par les soins de Google, surgit quelques semaines plus tard avec une nouvelle interface et la présence d’espaces publicitaires.

Autre étape importante qui explique cette accélération du business sur le mobile : début décembre 2012, YouTube est de retour sur la tablette iPad.

Résultat : lorsqu’Apple sort le mois dernier le classement des applications les plus téléchargées toutes périodes confondues, celle de YouTube arrive en quatrième position.

Selon le cabinet d’études Wedge Partners Corp (via Bloomberg), YouTube génèrerait 10% du chiffre d’affaires global de Google. Et sa déclinaison mobile génèrerait entre 20 et 25% des revenus de la plateforme vidéos.

On pourrait contester le ratio YouTube/Google sur un exercice fiscal entier.

En mars, un article du Figaro reprenait la source Wisers (citée par le Financial Times) : en 2012, YouTube aurait réalisé un chiffre d’affaires 1,3 milliard de dollars pour un CA du groupe Google planant à 50 milliards.

Et là, on tombe à 2,6%…

————————-

Quiz : Etes-vous incollable sur YouTube ?

————————


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur