Réalité augmentée : Magic Leap s’apprêterait à opérer une levée de fonds record

EntrepriseFusions-acquisitions
1 36

Magic Leap s’apprêterait à lever un milliard de dollars, ce qui deviendrait l’une des plus grosses levées de fonds de l’histoire. Objectif : développer sa technologie disruptive de réalité augmentée.

Financée par Google, Magic Leap serait en passe de lever un milliard de dollars en échange d’actions de Series C, soit plus du double du montant de la levée précédente. C’est le South Florida Business Journal qui le dévoile.

Le quotidien est localisé dans la même ville du sud de la Floride que la start-up, ce qui accrédite l’information.

Cette levée de fonds valoriserait Magic Leap à 4,5 milliards de dollars.

Il s’agirait de l’un des plus gros financements de start-up jamais réalisés. Seul Uber et Facebook ont fait mieux. En 2014, à deux reprises, la société de VTC avait levé 1,2 milliard de dollars tandis que la firme de Mark Zuckerberg avait reçu un financement de 1,5 milliard de dollars en 2010.

Si Magic Leap conserve le secret sur sa technologie, on sait qu’elle concerne le domaine de la réalité augmentée, comme le démontrent les vidéos publiées par la start-up.

Cette levée de fonds, si elle se confirme, interviendrait un an après l’investisemement de 542 milliards de dollars réalisé par Google.

Les attentes sont donc très élevées concernant Magic Leap.

A la tête de la société, on trouve Rony Abovitz, qui avait déjà co-fondé Mako Surgical, une société cotée au Nasdaq dans le domaine de la robotique dédiée à la chirurgie revendue fin 2013 à Kalamazoo (groupe Stryker Corp) pour 1,65 milliard de dollars.

Magic Leap planche sur une solution à la fois logicielle et matérielle destinée à fournir une expérience 3D réaliste.

Tout en restant toujours très évasif dans ses déclarations, Rony Abovitz indique que la société travaille « sur ce que nous pensons être dans le futur l’interface informatique portable la plus naturelle et accessible dans le monde. »

Sa technologie tente de donner l’illusion de la présence d’un objet réel alors qu’il s’agit de réalité augmentée. Rony Abovitz préfère parler de « réalité cinématique » plutôt que de « réalité augmentée » ou de « réalité virtuelle ».

Magic Leap promet de faire apparaître des images en très haute définition en les projetant directement sur vos yeux grâce à un dispositif portable tel que des lunettes. Les images seront alors visibles sous différents angles et profondeurs de champ suivant la mise au point.

On pense bien entendu au casque HoloLens de Microsoft qui consiste à projeter des images en 3D dans le champ de vision de celui qui le porte.

L’idée est de combiner objets virtuels et monde réel dans une expérience immersive unique. Le dispositif devrait être différent de ce que propose Oculus Rift avec son casque ou même Sony avec le Morpheus qui offrent plutôt des expériences de réalité virtuelle.

Doux rêveur ou visionnaire ? Le P-DG de Magic Leap va jusqu’à parler de « sculpture 3D de la lumière » et de « fusée de l’esprit ».

Tout en préservant les secrets qui entourent la technologie, Rony Abovitz ne tarit pas d’éloges sur la technologie de sa start-up : « Il est temps de remettre de la magie dans le monde » et « Le cerveau humain est encore le meilleur écran jamais conçu ». Beaucoup de promesses donc pour un appareil qu’on espère plus réel que virtuel.

A défaut de « débloquer l’étincelle créatrice qui se trouve en chacun de nous », Magic Leap serait donc sur le point de débloquer un milliard de dollars. De quoi voir l’avenir en rose en attendant de voir « ce que sera l’informatique dans les 30 ou 40 prochaines années » grâce à cette technologie. Tel est en effet l’engagement de Rony Abovitz.

Crédit photo : Magic Leap


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur