RealNetworks s’attaque une nouvelle fois à l’iPod

Cloud

RealPlayer 11 autorisera le téléchargement de vidéo en ligne et leur transfert sur l’iPod. Sans le consentement d’Apple.

Contrairement aux apparences, RealNetworks n’a pas disparu du marché. Le pionnier des outils de diffusion et lecture de contenus multimédia en ligne lancera son nouveau player avant la fin du mois. “Nous corrigeons les derniers bugs“, confie Piers Heaton-Armstrong, directeur général de la branche produits grand public en Europe. Comme précédemment, la version 11 du lecteur multimédia sera proposée dans une version gratuite et une autre payante (24,99 euros). Seule la version pour Windows sera disponible dans un premier temps. Les aficionados du Mac devront patienter jusqu’à la fin de l’année.

Pour faire valoir ses atouts aux côtés de l’imposant Windows Media Player, le nouveau RealPlayer proposera une fonctionnalité inédite : le téléchargement en un clic de vidéos trouvées en ligne. L’application supporte désormais la plupart des formats du moment, Real, Windows Media, QuickTime et Flash, le format de prédilection des plates-formes de diffusion comme YouTube ou DailyMotion.

Concrètement, un bouton proposant le téléchargement surgit lorsque la souris survole une vidéo en cours de diffusion dans le navigateur. Et cela, sans qu’il soit besoin d’ouvrir le lecteur au préalable. Les téléchargements des fichiers peuvent s’enchaîner sans nécessiter la fin de diffusion de la première vidéo. RealPlayer Plus, la version Premium, permettra de graver sur CD ou DVD les contenus rapatriés sur le disque dur.

Une fonctionnalité qui séduit

Une fonctionnalité qui séduit, selon Piers Heaton-Armstrong. “Depuis le lancement de la version bêta en juin, nos ventes se chiffrent en dizaines de milliers rien qu’au Royaume Uni.” L’application ne permet cependant pas de télécharger des contenus protégés par DRM (digital right management ou gestion de droits numériques). “Nous n’avons passé aucun accord avec les diffuseurs“, précise le dirigeant qui ajoute que “c’est-à-eux de vérifier le respect des droits d’exploitation.

Et dès janvier 2008, une version Gold de RealPlayer permettra de transférer les vidéos téléchargées sur un iPod vidéo (mais pas l’iPhone) sans passer par le pourtant incontournable iTunes. Une démarche qui risque de faire grincer les dents d’Apple avec lequel Real n’a, là non plus, passé aucun accord.

En 2004, l’éditeur avait déjà forcé la main d’Apple avec Harmony, un logiciel qui permettait de transférer les chansons achetées sur les plates-formes de Real vers l’iPod audio. Une démarche que la firme de Cupertino avait cassée avec une mise à jour de iTunes.

Real se concentre sur la diffusion des contenus

Il en faudra plus pour empêcher Real de proposer l’interopérabilité avec le lecteur multimédia le plus vendu au monde. Car, face à l’hégémonie de Windows Media, Real se concentre désormais sur la diffusion des contenus numériques de tous les formats sur tous les supports possibles : PC, téléphones mobiles, baladeurs et passerelles domestiques. “Notre mission est de permettre aux consommateurs de profiter des contenus numériques“, résume Piers Heaton-Armstrong.

Dans ce but, Real présente également la nouvelle version du portail Real.com qui se décline en six langues sur l’Europe (France, Allemagne, Espagne, Angleterre, Italie, Pays-Bas). Musique, chaînes d’information, clip vidéo, radio web, jeux (plus de 400)… de nombreux contenus sont accessibles gratuitement (les webradios, les jeux) ou par souscription. Une offre que Real compte alimenter à travers de nouveaux accords qui restent à négocier avec des diffuseurs locaux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur