RealPlayer compatible Windows Media

Mobilité

De façon plutôt inattendue, Real Networks a décidé d’acheter à Microsoft une licence d’utilisation de son format de diffusion sur Internet Windows Media. Ne serait-ce pas un peu dangereux pour sa survie même ?

Le leader, pour le moment, du streaming serait-il en train de creuser sa propre tombe ? Real Networks vient en effet d’acquérir auprès de Microsoft une licence d’utilisation de Windows Media, son format de diffusion de musique et de vidéo en direct sur le Web. Ce qui signifie que prochainement, le logiciel Real Player devrait être capable d’afficher les séquences au format Microsoft, en plus de celles à son propre format. En revanche, le contraire n’est pas vrai. Le Windows Media Player n’adopte pas le format de Real Networks.Jusqu’à présent, les deux concurrents se menaient une lutte acharnée pour imposer leur format. Bien que pionnier du genre, et disposant d’une base installée estimée à 95 millions d’internautes dans le monde, Real Networks se fait doucement rattraper par ses concurrents. Et les deux principaux sont ceux qui diffusent leur propre format au sein de leur système d’exploitation. D’un côté, Windows Media Player est inclus dans Windows et, de l’autre, QuickTime, le format cher à Apple, qui est bien entendu inclus dans MacOS. Quicktime étant aussi disponible sous Windows. Aujourd’hui, la plupart des grands diffuseurs de séquences en streaming proposent deux formats, Real et un des deux autres. Bien obligés qu’ils sont de s’adapter aux logiciels installés sur les machines des internautes.Seulement, lorsque le lecteur Real sera compatible avec le format Windows Media, on se demande bien pourquoi les diffuseurs de média continueraient à utiliser le format de Real qui, tout à coup, devient moins intéressant. Et, à terme, si toutes les séquences diffusées le sont en Windows Media, on se demande également pourquoi on continuerait d’installer sur sa machine le lecteur de Real si l’on dispose déjà de celui de Microsoft. Chez Real Networks, on ne considère bien sûr pas l’événement sous cet angle. “Notre but est de fournir au consommateur une utilisation simple et homogène des media sur Internet, quelle que soit la technologie” a ainsi indiqué un responsable de la société. Il s’agit donc simplement d’ajouter un format à la déjà longue liste de ceux supportés par le lecteur de Real. “Les sites diffuseurs de media ont beaucoup de raisons de continuer à utiliser les logiciels de Realnetworks, ne serait-ce qu’à cause de l’absence du format Windows Media sous Linux” a-t-il également argumenté. Microsoft, en revanche ne cache pas sa joie. Dans un communiqué quasi lyrique, l’éditeur de Redmond se réjouit de voir le progrès constant de l’adoption de son format et considère qu’il s’agit de la première étape vers l’adoption “du premier format de diffusion de media numérique commun, ouvert et sécurisé par les principaux baladeurs numériques, lecteurs de fichiers multimédia, jukebox et fournisseurs de contenus”. Et d’asséner comme un coup de grâce les derniers résultats d’une étude Media Metrix indiquant qu’en décembre dernier déjà, le lecteur Windows Media était déjà plus utilisé dans les foyers américains que n’importe quel autre lecteur multimédia.Restent les avantages techniques de l’un et l’autre format. D’aucuns accusent le format de Microsoft d’être bien plus gourmand en bande passante que son concurrent. L’attaque est classique vis à vis d’un produit Microsoft. Vrai ou faux, on sait aussi que l’industrie ne choisit pas forcément le produit le meilleur ou le plus efficace mais celui qui est le plus facilement diffusable au plus grand public…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur