Recharge sans fil : la norme Qi gagne en rapidité

MobilitéSmartphones
microsoft-samsung-qi
4 4

Le Wireless Power Consortium annonce une nouvelle spécification pour sa norme Qi, qui a vocation à favoriser des recharges sans fil plus rapides.

Si la recharge sans fil s’avère très pratique à l’usage, elle présente l’inconvenient d’un temps de recharge assez long. Ce ne sera bientôt plus le cas. En ce qui concerne la norme Qi (prononcez « tchi ») en tout cas.

Le consortium Wireless Power Consortium (WPC) qui la chapeaute vient d’annoncer une nouvelle spécification qui lui permettra d’entrer dans l’ère de la recharge sans fil rapide.

Le principe reste bien entendu toujours le même. Le transfert d’énergie se fait entre deux inductances planes (l’une émettrice et l’autre réceptrice). Elles doivent être en face l’une de l’autre et à une distance de 40 mm au plus (quelques mm dans la pratique) pour un maximum d’efficacité (soit le meilleur rendement possible).

Ce qui change avec la nouvelle spécification, c’est la puissance mise en jeu. Elle passe de 5 watts à 15 watts. C’est la même puissance que le standard filaire Quick Charge 2.0 (technologie signée Qualcomm).

 » Cette version marque une étape importante pour la norme Qi, introduisant la première classe de puissance supérieure et ouvrant la voie à nos membres pour traiter des applications plus exigeantes avec des produits qui fonctionnent de manière transparente avec la base installée de produits compatibles Qi« , a déclaré Menno Treffers, Président du WPC.

En d’autres termes, il y aura bien rétrocompatibilité avec la spécification actuelle du Qi.

Dans son communiqué de presse, le WPC souligne d’ailleurs avoir également approuvé les procédures de test et outils permettant de vérifier que les appareils à recharge rapide soient bien compatibles avec la norme Qi mais aussi rétro-compatibles avec tous les produits Qi existants.

Dans la pratique, la recharge rapide permettra de recharger 60% d’une batterie en 20 minutes, indique le WPC (sans toutefois préciser la capacité de la batterie).

Aucune date n’a été donnée quant à l’arrivée de produits supportant la nouvelle spécification Qi. Le WPC se contente d’annoncer que la spécification est d’ores et déjà accessible aux membres du WPC et qu’elle sera rendue publique ultérieurement.

Le WPC comprend des sociétés membres telles que Samsung, HTC, Ikea, Microsoft, Motorola, Sony, Freescale, Belkin, ZTE, Texas Instruments, Verizon…

La norme Qi a été adoptée dans plus de 80 terminaux mobiles, 15 modèles de voiture et compte déjà plus de 700 produits compatibles. Elle est utilisée par plus de 50 millions de personnes dans le monde.

Reste désormais à voir quelle sera la contre-attaque des alliances concurrentes. On pense notamment au PMA (Power Matters Alliance) qui a fusionné le 1er juin dernier avec l’A4WP (The Alliance for Wireless Power).

(Crédit logo @QI Consortium)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur