Recherche mobile : l’empire Alibaba part en conquête

Régulations
alibaba-moteur-recherche

Le groupe emblématique de l’Internet chinois va lancer, en partenariat avec la société UCWeb, un moteur de recherche optimisé pour les smartphones.

Alibaba veut adresser des signes positifs aux investisseurs avant son introduction en Bourse*.

Le groupe chinois, qui exploite une galaxie de services Internet dont la place de marché TaoBao – CtoC, 500 millions de clients – et le service de paiement en ligne Alipay, s’allie à son compatriote UCWeb, qui exploite le troisième navigateur Web le plus utilisé dans le pays. Dans le cadre de la coentreprise Shenma (“cheval sacré” en mandarin), spécialisée dans la recherche mobile, les deux partenaires vont développer un moteur optimisé pour les smartphones. Une première version est accessible à l’adresse sm.cn.

Cette collaboration fait suite à un accord capitalistique par lequel Alibaba a pris une participation – d’un montant inconnu – dans UCWeb. Elle intervient surtout à l’heure où un demi-milliard de chinois utilisent l’Internet mobile, contre un peu plus de 400 millions à fin 2012, selon une source gouvernementale.

Il s’agit aussi de monter au créneau face aux rivaux Tencent et Baidu. Le premier est propriétaire de WeChat et QQ, qui figurent parmi les applications mobiles de messagerie instantanée les plus utilisées sur la planète. Le second exploite un moteur de recherche qui détient plus de 60% du marché chinois… mais qui n’est pas forcément adapté au mobile.

C’est tout du moins ce que veut croire Yu Yongfu. Le président et CEO de UCWeb s’explique auprès du Financial Times : “Notre approche est nativement centrée sur le mobile, alors que tous les moteurs de recherche existants ont d’abord été développés pour les plates-formes desktop“. Et d’ajouter : “D’ici la fin de l’année, le nombre de recherches effectuées sur les smartphones et les tablettes devrait dépasser celui sur PC“.

Basé sur le moteur Yisou développé par Alibaba, sm.cn pourrait être mis en avant dans le navigateur d’UCWeb… au même titre d’ailleurs que les nombreux services e-commerce du groupe chinois.

* Alibaba est pressenti pour entrer en Bourse dans les prochains jours, avec une valorisation dans la fourchette de 80 à 200 millions de dollars. L’opération pourrait lui permettre de lever 15 milliards, bénéficiant notamment à Softbank (37% du capital) et Yahoo (24%).

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : à part Google et Yahoo!, quels moteurs de recherche connaissez-vous ?

Crédit image : Alibaba


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur