La reconnaissance faciale, nouvelle protection des smartphones ?

Régulations

Selon les estimations d’ABI Research, 20% des smartphones seront équipés de fonctions de reconnaissance faciale d’ici la fin 2012. Le Samsung Galaxy S3 en est le premier représentant.

Etre reconnu par son téléphone. Telle est la tendance que devrait prendre l’industrie et les utilisateurs.

Mais après la reconnaissance vocale, qui tend à devenir monnaie courante, 20% des smartphones seront équipés de fonctions de reconnaissance faciale d’ici la fin 2012, avance le cabinet d’études ABI Research.

Celle-ci sert essentiellement comme alternative à la saisie d’un mot de passe ou d’une empreinte digitale, et peut être associée à des fonctionnalités particulières selon le profil de l’utilisateur en question.

Créée dans les années 60 par trois scientifiques (Woody Bledsoe, Helen Chan Wolf, et Charles Bisson), la capacité d’une machine à identifier les caractéristiques anatomiques d’un visage se heurtait jusqu’à présent au manque de puissance de calcul des téléphones pour être incorporée dans les terminaux mobiles.

Les nouvelles générations de processeurs mobiles offrant désormais plus de puissance que n’en embarquait Apollo 13 sans pour autant consommer toute la batterie en un clin d’oeil, le support de la reconnaissance faciale est aujourd’hui possible, même si le résultat dépend encore beaucoup de la luminosité ambiante, note Silicon.fr.

Le Galaxy S3, premier smartphone à reconnaissance faciale

Qui plus est lorsque les OS mobiles intègrent la fonctionnalité. Ce qui est notamment le cas de Android Ice Cream Sandwich, et le récent Jelly Bean.

Une fonctionnalité que Samsung n’a pas hésité à exploiter sur son Galaxy S3, tant comme déblocage du terminal que pour vérifier l’activité de l’utilisateur (s’il lit l’écran, le smartphone évite de passer en veille).

Fort de son succès (10 millions d’exemplaires en à peine deux mois), le S3 pourrait bien compter à lui seul le téléphone sur cinq équipé de la technologie que prévoit l’analyste pour la fin de l’année.

Android devrait néanmoins rapidement être rejoint par ses concurrents en la matière. A commencer par iOS 6 ? « D’ici deux à trois ans, de nombreux autres systèmes d’exploitation et fournisseurs de solutions mobiles (OEM) intégreront la technologie », selon ABI.

Le cabinet prévoit d’ailleurs que 665 millions de smartphones et tablettes dotés de la reconnaissance faciale seront livrés annuellement d’ici 5 ans. A voir…

 

 

Crédit image : Copyright Tyler Olson-Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur