Red Hat lance Linux 6.0 à la conquête des PC

Cloud

La société américaine Red Hat lance la version 6 de sa distribution Linux. Pour moins de 500 francs, elle inclut deux interfaces graphiques à la sauce Windows, deux suites bureautiques complètes et la reconnaissance vocale d’IBM. Dell a déjà annoncé qu’il allait la proposer sur certains de ses serveurs et PC.

Deux semaines après son concurrent Caldera (voir édition du 14 avril 1999), la société américaine Red Hat sort une mise à jour majeure de la célèbre distribution Linux qui porte son nom.Red Hat Linux 6 s’appuie désormais sur la version 2.2 du noyau de l’Unix libre. Publié par l’équipe de Linus Torvalds en janvier dernier, celui-ci est plus stable et plus puissant (voir édition du 27 janvier 1999).Plus simple à utiliser, la nouvelle version offre une procédure d’installation après téléchargement via Internet considérablement simplifié. Le nouvel utilitaire qui prend en charge l’opération permet aussi de faire des mises à jour modulaires du système via Internet. Histoire de donner le change à Microsoft, Red Hat est le premier revendeur qui inclut l’interface graphique Gnome (voir édition du 4 mars 1999) en plus de la traditionnelle interface KDE. Celle-ci a un étonnant air de famille avec Windows. Du côté des applications, la nouvelle version contient les mises à jour des nombreux utilitaires et outils de développement que Red Hat a pris l’habitude de rassembler dans son coffret. Un CD supplémentaire réunit en outre des applications très complètes comme les suites bureautiques Applixware et StarOffice qui sont gratuites sur Linux. On y trouve aussi le module de reconnaissance vocale Viavoice qu’IBM vient juste de porter sous Linux. Pour l’instant, l’application n’est disponible qu’en anglais mais Big Blue dit travailler sur les autres langues disponibles sur PC dont le français. Celui-ci explique qu’il n’a pas signé d’accord exclusif avec Red Hat et pense qu’il diffusera bientôt sa technologie sur les distributions de Caldera. Le constructeur qui a investi en février dernier dans Red Hat soutient massivement Linux et vient d’ouvrir plusieurs sites Web pour fournir une assistance aux débutants comme aux professionnels.Le constructeur Dell, qui a également investi dans Red Hat, accueille aussi à bras ouverts la version 6 du système. Il devrait bientôt la proposer sur certains de ses serveurs PowerEdge, sur des stations de travail Precision et sur des ordinateurs de bureau OptiPlex GX1. Ces ordinateurs livrés avec Linux seront d’abord vendus aux Etats-Unis mais le constructeur a annoncé leur arrivée en Europe dans les prochains mois. Un exemple que d’autres constructeurs pourraient finir par imiter.Pour en savoir plus :* http://www.redhat.com (US).* http://www.ibm.com/linux (US).* http://www.dell.com.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur