Rencontres sur mobile : Happn récolte des fonds pour se lancer en Asie

EntrepriseLevées de fondsStart-up
happn
1 0

L’app mobile française Happn, concurrent de Tinder, a levé 12,5 millions d’euros pour financer son déploiement dans plusieurs grandes villes asiatiques.

La start-up française Happn, éditrice de l’application mobile éponyme de « mise en contact spontanée », a réussi à lever 12,5 millions d’euros, avec le concours des fonds d’investissement Raine Ventures, IDInvest Partners, DN Capital, Alven Capital, et de business angels.

En décembre 2014, la jeune pousse avait déjà bouclé un tour de table de 8 millions de dollars.

Fondée par Fabien et Antony Cohen et Didier Rappaport (notamment co-fondateur de Dailymotion), l’app mobile Happn, disponible pour iOS et Android et lancée en janvier 2014, rivale de Tinder, permet, sur la base de géolocalisation, de rencontrer des personnes que l’on a croisées.

« A chaque fois que vous croisez un autre membre, son profil apparaît immédiatement sur l’app », précise la start-up.

Son business model, Happn s’appuie sur une offre premium. Il faut payer pour établir la mise en contact : de 10 « crédits » à 1,79 euro à 300 crédits pour 27,99 euros.

Cette levée de fonds permettra à la jeune pousse de financer son développement à l’international.

Bien implantée en Europe, en Amérique du Nord et du Sud (Sao Paulo est devenu la première ville en termes de nombre d’utilisateurs), Happn souhaite maintenant partir à la conquête de l’Asie, avec des lancements prévus à Hong Kong et Bangkok.

L’app mobile espère ainsi réunir plus de  10 millions d’utilisateurs d’ici la fin de l’année, contre 6 millions actuellement.

 

Crédit image : arka38 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur