Réseau social : Imeem réussit le grand chelem avec les majors de la musique

Mobilité

Aux Etats-Unis, le site communautaire signe un accord avec Universal Music. Ses membres pourront écouter les titres en streaming.

Il ne manquait plus qu’Universal Music dans la boucle. La branche musique du groupe Vivendi vient d’ annoncer que l’intégralité de son catalogue sera accessible en écoute streaming sur Imeem.com, un réseau de socialisation exploité aux Etats-Unis.

C’était la dernière major de musique à convaincre. Et c’est un pas important puisque, jusqu’ici, Universal Music s’opposait à toute pratique visant à écouter gratuitement ses titres. Sony-BMG, EMI et Warner Music avaient déjà signé des accords similaires avec Imeem. Mais tous ont demandé des garanties, notamment en termes de revenus liés à la publicité.

L’écoute des titres est financée par la publicité en ligne, ce qui augure d’une “rupture dans l’industrie musicale”, selon le New York Times. Que ce soit pour la vidéo, la musique ou la radio, le streaming combiné avec la publicité semble être le nouveau modèle économique adopté en ligne. L’autre option, payante celle-là, est le téléchargement des contenus en échange du versement d’une certaine somme par l’utilisateur, 99 centimes pour l’achat d’un titre sur iTunes, par exemple.

Un service populaire

Imeem est un site de réseau social à cheval entre MySpace, YouTube et FlickR. Qu’ils soient amateurs ou professionnels, des musiciens, des producteurs vidéo et des photographes viennent créer leurs pages personnelles et présenter leurs oeuvres à la communauté.

Les membres d’Imeem peuvent recommander leurs morceaux et extraits vidéo préférés et créer des playlists à échanger avec d’autres utilisateurs. Chacun de ces médias peut être intégré (embedded) sur son profil Facebook ou MySpace, une des caractéristiques qui explique le succès du site aux Etats-Unis.

Trois ans après sa création, le service recense plus de 19 millions d’utilisateurs. Selon l’outil de mesure d’audience HitWise, Imeem serait le quatrième site le plus populaire aux Etats-Unis derrière les services vidéo de Google (dont YouTube) et MySpace.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur