Réseaux 4G : la norme LTE-Advanced s’imposera selon Qualcomm

Mobilité

L’avenir de la 4G est en train de se jouer à l’UIT. Qualcomm France a exposé sa vision sur un marché dont il veut en tirer un profit.

Quel profil pour la 4G ? La branche France de Qualcomm, fournisseur américain de solutions sans fil, a exposé sa vision des réseaux Internet haut débit mobile de prochaine génération.

Les usages mobiles du futur génèreront un trafic de données plus important : téléchargement, visionnage de vidéos en streaming, télévision mobile personnelle…Ils nécessiteront des débits plus soutenus mais qui devront aussi être plus partagés dans un contexte où le nombre d’abonnés sollicitant en même temps ce genre de service augmentera. Les réseaux 3G seront alors saturés et inaptes à gérer à tel trafic…

Aujourd’hui, nous bénéficions de la 3G (UMTS) ou de sa version optimisée 3G+ (HSDPA) voire 3,75G (HSUPA). L’avenir de la 4G est en train de se jouer : un appel à candidatures de l’Union internationale des télécommunications est prévu au deuxième semestre 2009  pour la mise en place d’une technologie mobile de quatrième génération. 

Les candidats seront retenus fin 2010 et le standard définissant la technologie 4G devrait être finalisé en 2011. L’ensemble de ses processus sera supervisé par le groupe IMT-Advanced (pour International Mobile Telecommunications – Advanced) rattaché à l’UIT (voir encadré en bas d’article)

Les premiers appareils embarquant des chipsets 4G ne devraient pas voir le jour “avant l’horizon 2013”, estime Laurent Fournier, directeur général de Qualcomm France, lors d’une conférence de presse.

LTE, étape préliminaire à la 4G

La 4G devra permettre “d’augmenter la qualité du débit par l’utilisateur, avec des débits crêtes plus élevés, une utilisation de l’ensemble des spectres, allant de 450 MHz à 3,5 GHz, tout en réduisant les délais de latence pour améliorer la qualité de l’interactivité.”

Toutefois, la norme LTE (Long Terme Evolution), qui vient d’être standardisée, semble bien positionnée pour s’imposer comme l’ambassadrice de la future 4G sous un mode LTE-Advanced.

Qualifié de 3,9G, le LTE est une étape préliminaire à la 4G. Ce standard, qui pourrait être s’installer sur des appareils mobiles dès la fin 2010, “promet un débit descendant de l’ordre de 71 Mb par seconde et un débit ascendant compris entre 40 et 50 Mbit/s”, estime Laurent Fournier.

(lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur