Réseaux sociaux : Facebook s’empare de FriendFeed

Cloud

Pour mieux concurrencer Twitter, Facebook met la main sur FriendFeed, une plate-forme communautaire américaine permettant le partage de messages à valeur ajoutée en temps réel.

Facebook continue de tisser sa Toile autour des réseaux communautaires. Déjà fort de plus de 250 millions de membres actifs, le site fondé par Mark Zuckerberg vient d’annoncer le rachat aux Etats-Unis de FriendFeed, une plate-forme sociale, basée sur le principe de Twitter, qui permet de partager et de commenter avec ses amis des messages et des contenus. Le montant de cette acquisition n’a pas été dévoilé.

Créé en 2007 par quatre ex-collaborateurs de Google, qui ont notamment participé au développement et au lancement de services stars comme Google Maps et Gmail, FriendFeed, dont une version française existe, propose des flux de messages de ses membres en temps réel, en leur offrant également la possibilité d’agréger et de partager avec leurs contacts au sein d’une seule page leurs différents contenus déjà publiés sur YouTube, Dailymotion, Flickr, sur leurs blogs ou sur d’autres sites communautaires comme Facebook ou Twitter.

Petit plus : FriendFeed fait aussi appel au multimédia en proposant à ses utilisateurs d’ajouter à leurs messages des fichiers audio, au format MP3, des photos et même de petites vidéos.

Surpasser Twitter en devenant un service de communication incontournable

Facebook n’a pas encore révélé les conditions de l’acquisition de FriendFeed, ni comment ce service communautaire trouvera sa place au sein de Facebook. Celui-ci précise en tout cas dans un communiqué de presse que FriendFeed continuera pour le moment de fonctionner normalement, le temps que les deux équipes conviennent de plans sur le long terme.

Facebook se réjouit en tout cas de ce rachat. Bret Taylor, l’un des co-fondateurs de FriendFeed, précise que Facebook et son entreprise “partagent la même vision en voulant fournir un grand nombre d’outils à leurs membres pour qu’il puissent sans cesse partager des contenus avec leurs amis”.

Facebook assoit ainsi son envie de s’implanter durablement dans l’univers des réseaux sociaux et de la gestion de flux de messages en temps réel. Dans ce sens, fort de 250 millions de membres, le site de Mark Zuckerberg affirme clairement son envie de se mesurer à son plus grand concurrent actuel, Twitter, en devenant la plus grande plate-forme de communication sur Internet. Il compte ainsi sur les innovations en la matière développées par son nouvel ami FriendFeed pour accroître son influence et surpasser le service de micro-blogging et ses “tweets”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur