Résultats Apple : la dynamique iPhone soutient la croissance

En dépit de ventes records pour l’iPhone, d’une relance sur le marché des tablettes et de la forte contribution d’iTunes, la courbe de croissance d’Apple n’a pas décrit de forte progression au 4e trimestre 2013.

apple-resultats-iphone

Le 28 décembre dernier, Apple a bouclé le premier trimestre de son exercice fiscal 2014 sur un chiffre d’affaires record : 57,6 milliards de dollars (+5,7% sur an).

Les volumes de ventes ont progressé dans presque tous les compartiments. En tête de liste, l’iPhone, qui, en s’écoulant à 51 millions d’unités contre 47,8 millions sur la même période en 2012, génère 32,5 milliards de dollars, porté par le succès des versions 5s et 5c lancées au cours de l’automne.

L’autre segment fort, c’est celui des tablettes iPad : 26 millions ont trouvé acquéreurs (+14% en un an). Mais avec la commercialisation de l’iPad mini, la hausse en valeur est moins significative : +7%, à 11,5 milliards de dollars. Et si les ordinateurs Mac s’affichent à la relance (4,8 millions d’unités, contre 4,1 millions en 2012… pour un CA en hausse de 16%), les baladeurs iPod s’essoufflent : moins d’un milliard de dollars avec deux fois moins de ventes que l’année passée (6 millions environ).

En outre, malgré la forte contribution – +19%, à 4,4 milliards de dollars – des différents magasins d’applications et contenus parmi lesquels iTunes, la marge brute, qui fut un temps fixée au-delà des 40% grâce à la baisse de prix de certains composants, se stabilise désormais autour des 38%. Et quand bien même le chiffre d’affaires croît, soutenu notamment par une hausse des ventes dans les Apple Stores, le résultat net n’évolue pas: 13,1 milliards de dollars, soit 14,50 dollars par action diluée.

Instabilité à l’international

L’augmentation des dépenses en R&D (+30%, à 1,3 milliard de dollars) n’y est pas étrangère. La compression des marges sur le marché chinois, non plus. Apple y a généré 8,8 milliards de dollars (+29% en un an), avec un volume de ventes en progression grâce à des relais chez China Telecom et China Unicom, mais la pression d’acteurs nationaux comme Huawei, Lenovo et ZTE se fait ressentir sur le segment de la mobilité.

La multiplication des produits low cost semble influer directement sur le comportement des consommateurs : en un an, le prix de vente moyen de l’iPhone est passé sous les 600 dollars. IDC estime en outre que la firme de Cupertino ne détient plus, au global, que 15,3% du marché des smartphones, contre plus de 30% pour Samsung.

Apple peut tout de même compter sur une hausse de ses ventes à l’international. La zone Amérique génère toujours l’essentiel des revenus (20,1 milliards de dollars, soit -1% sur un an), mais l’Europe (+5%, à 13,1 milliards de dollars) s’impose comme un levier de croissance. Tout comme la Chine, le Japon (+11%, à 4,9 milliards de dollars) compense la faiblesse du reste de l’Asie-Pacifique (-9%, à 3,6 milliards de dollars).

« La marque à la Pomme » dispose aujourd’hui d’une trésorerie de 14,3 milliards de dollars. Des 22,7 milliards de cash flow opérationnel générés au cours du trimestre, 7,7 milliards ont été reversés aux actionnaires. Un dividende en numéraire à hauteur de 3,05 dollars par action sera payable le 13 février 2014. Pour le trimestre en cours, Apple projette un chiffre d’affaires de 42 à 44 milliards de dollars, avec une marge brute évaluée « entre 37% et 38% ». Ce lundi, en fermeture de séance à New York, son titre boursier s’affichait en légère hausse de 0,81%, à 550,50 dollars.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous l’histoire d’Apple ?

Crédit illustration : Igor Kovalchuk – Shutterstock.com

Mon article vous a plu ?
Restez-connectés en vous inscrivant à nos newsletters

Derniers commentaires



One reply to Résultats Apple : la dynamique iPhone soutient la croissance
  • Le 5 mars 2014 à 17:20 par David

    C’est vrai l’autre segment fort d’Apple, ce sont les tablettes. Même avec une concurrence féroce, l’iPad Air ne se vend pas si mal après tout. L’écosystème des applications est très actif et les utilisateurs ont le choix dans l’App Store. L’iPad Air est certainement une des meilleures tablettes actuellement sur le marché. Le souci avec les tablettes Apple, c’est le manque d’ouverture notamment au niveau des branchements. Pour brancher l’iPad sur la télé par exemple, il faut soit une AppeTv soit un adaptateur HDMI.

Laisser un commentaire

  • Les champs obligatoires sont indiqués avec *,
    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

09:15:13