Résultats Apple : l’iPad décline malgré la Chine

MacMobilitéPoste de travailSmartphonesTablettes
resultats-apple-fiscal-2015
1 1

La croissance d’Apple sur son exercice fiscal 2015 aura été portée essentiellement par les ventes de l’iPhone en Chine. On ne peut pas en dire autant pour l’iPad.

Les trimestres se suivent et se ressemblent pour Apple.

La firme affiche toujours une croissance insolente sur le marché chinois et les ventes de l’iPhone continuent d’augmenter, les tablettes iPad restant quant à elles le point noir au tableau.

Bien que l’essentiel des indicateurs soient dans le vert, les derniers résultats financiers laissent transparaître un fort ralentissement d’activité sur deux zones géographiques : le Japon et l’Europe.

Dans ce dernier cas, le chiffre d’affaires ne progresse que de 2 % d’une année sur l’autre, atteignant 10,577 milliards sur la période estivale (4e trimestre de l’année fiscale 2015 décalée, achevé le 26 septembre).

Au global, c’est plus reluisant, avec un CA en hausse annuelle de 22,3 %, à 51,501 milliards de dollars, surpassant le consensus établi à 51,11 milliards.

La marge brute d’exploitation augmente elle aussi, à 20,548 milliards de dollars, soit 39,9 % du chiffre d’affaires (+ 1,8 point sur un an).

Malgré une croissance significative des investissements en R&D (2,22 milliards de dollars, contre 1,686 milliard un an plus tôt) et des dépenses marketing (3,705 milliards en y associant les frais administratifs et généraux), le résultat net ressort en progression de 30,6 %, à 11,124 milliards de dollars, soit 1,96 dollar par action.

La trésorerie s’établit à 21,210 milliards de dollars, soit près de 8 milliards de plus qu’il y a un an. Au cours du trimestre, 17 milliards de dollars ont été reversés aux investisseurs, sous la forme de dividendes et de rachats d’actions.

Dur dur pour l’iPad

Les prévisions pour le trimestre en cours font état d’une marge brute de 39 à 40 % sur un chiffre d’affaires dans la fourchette de 75,5 à 77,5 milliards de dollars.

On surveillera, pour la période cruciale des fêtes de fin d’année, les ventes des derniers modèles de l’iPhone (6s et 6s Plus), qui ont, d’après Apple, rencontré un succès sans précédent lors de leur premier week-end de commercialisation, avec 13 millions d’unités écoulées.

Tous modèles confondus, 48,046 millions d’iPhone ont été vendus sur le trimestre. C’est légèrement moins que les attentes des analystes (48,5 millions), mais tout de même 22 % de plus qu’il y a un an. Et dans le même temps, le chiffre d’affaires augmente de 36 %, dépassant les 32 milliards de dollars.

Bilan moins flatteur pour l’iPad : 9,883 millions d’unités vendues, contre 10,931 millions au trimestre précédent… et 12,316 millions à l’été 2014 (- 20 %). Le chiffre d’affaires baisse d’autant, à 4,276 milliards de dollars. C’est moins que les 6,682 milliards tirés des ventes de Mac (+ 3 % sur un an en volume ; + 4 % en valeur).

Dans la catégorie Services, qui franchit les 5 milliards de dollars de CA, on retrouve notamment l’App Store, iTunes, Apple Music… et Apple Pay.

Le système de paiement mobile, lancé le 20 octobre 2014 aux États-Unis et dont la disponibilité a depuis lors été étendue au Royaume-Uni, connaît une « croissance mensuelle à deux chiffres », selon Tim Cook, CEO d’Apple. La réalité serait plus nuancée à en croire plusieurs études. En termes de déploiement, l’Australie et le Canada sont les prochains pays sur la liste, pour fin 2015. Suivront, en 2016, l’Espagne, Hong Kong et Singapour.

Apple n’oublie pas la Chine : l’objectif est d’atteindre les 40 boutiques Apple Store à la mi-2016, contre 24 actuellement. Un réseau physique qui devient nécessaire au vu de la demande sur place : 12,51 milliards de dollars de chiffre d’affaires trimestriel, c’est deux fois plus qu’il y a un an. Et les ventes de l’iPhone augmentent de 120 % – en incluant Hong Kong et Taïwan.

Crédit photo : mama_mia – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur