Résultats : eBay déçoit les marchés malgré PayPal

Régulations
ebay-decoit-marches

La Bourse sanctionne eBay, qui a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour la fin d’année en dépit des performances de sa filiale spécialisée dans le paiement électronique.

Coté sur le Nasdaq, le titre eBay a perdu plus de 3 % ce mercredi dans les échanges d’après-Bourse, avant de se stabiliser à 49,66 dollars (- 1,15 %). Le groupe e-commerce américain venait d’annoncer ses résultats financiers pour le 3e trimestre de l’année budgétaire 2014, clos le 30 septembre dernier.

A 4,353 milliards de dollars (+ 12 % sur un an), le chiffre d’affaires reste en deçà des attentes des analystes, au contraire du bénéfice net, qui s’élève à 848 millions de dollars, soit 68 cents par action (+ 6 % d’une année à l’autre en normes non-GAAP ; voir la synthèse des résultats). Au global, l’activité e-commerce a brassé 63 milliards de dollars, dont 14 milliards sur mobile. L’international représente une part croissante des ventes ; en l’occurrence, 53 % sur le trimestre (le reste étant généré aux Etats-Unis).

La plus forte croissance est à mettre à l’actif de PayPal, avec 1,95 milliard de dollars de chiffre d’affaires. Le volume de paiements traités a augmenté de 29 % entre 2013 et 2014 (+ 9 % pour les transactions réalisées sur eBay). Avec 4,4 millions de nouveaux inscrits entre le 1er juin et le 30 septembre, PayPal compte désormais 157 millions de comptes actifs, dont 2,9 millions sur le mobile… qui a drainé 12 milliards de dollars ce trimestre (+ 72 % sur un an).

L’activité Marketplaces – liée à la place de marché eBay – concentre encore la moitié du CA du groupe, à 2,156 milliards de dollars (en hausse annuelle de 9 % ; 11% hors Etats-Unis), avec 152 millions d’acheteurs actifs, soit près de 20 millions recrutés en un an et 3,4 millions en un trimestre. L’activité Enterprise poursuit elle aussi sa croissance, mais moins rapidement qu’escompté (chiffre d’affaires en progression de 14 % sur un an, à 259 millions de dollars). Au 30 septembre 2014, la trésorerie s’élève à 4,79 milliards de dollars.

Ce sont surtout les perspectives d’eBay qui ont refroidi les marchés : moins de 5 milliards de dollars de ventes attendus pour le trimestre en cours, alors que Wall Street tablait sur au moins 5,16 milliards. Ramené à l’année, il est désormais question d’un CA dans la fourchette de 17,85 à 17,95 milliards, contre 18 à 18,3 milliards prévus jusqu’alors.

Outre un dollar fort, eBay évoque l’impact de certains changements dans sa stratégie SEO. Il semble que la cyber-attaque subie au mois de mai (et qui a forcé les utilisateurs à réinitialiser leur mot de passe) ait aussi laissé des traces. En conséquence, eBay continue de réduire ses coûts de fonctionnement, tout en augmentant ses dépenses marketing : 923 millions de dollars au 3e trimestre 2014, contre 755 millions un an plus tôt.

ebay-estimations-2014
eBay revoit ses prévisions à la baisse pour la fin d’année.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : êtes-vous au point sur les solutions e-commerce ?

Crédit photo : Marc Pinter – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur