Résultats Twitter : la Bourse reprend confiance

Apps mobilesMarketingMobilitéOS mobilesPublicitéSocial Media
resultats-twitter-exercice-2014

Les marchés ont favorablement accueilli l’annonce des résultats de Twitter sur l’année 2014, malgré les difficultés du réseau social à recruter de nouveaux utilisateurs.

Le cours de l’action Twittercotée sur le NASDAQ – s’est envolé ce jeudi dans les échanges d’après-Bourse : + 9,06 %, à 45 dollars. Le réseau social venait de publier le bilan financier de son exercice fiscal achevé le 31 décembre 2014.

A 479 millions de dollars (+ 97 % d’une année sur l’autre), le chiffre d’affaires dégagé au 4e trimestre surpasse les attentes des analystes. Il en va de même pour le bénéfice net, qui ressort à 79 millions de dollars, soit 12 cents par action (non-GAAP ; voir la synthèse des résultats). Le consensus s’établissait à 6 cents.

Un indicateur génère toutefois le scepticisme des marchés : la base d’utilisateurs croît de plus en plus lentement. Twitter revendique 288 millions de membres actifs – se connectant au moins une fois par mois – au 31 décembre 2014. C’est seulement 4 millions de recrutés en trois mois (+ 1,4 %) ; soit la plus faible hausse séquentielle jamais enregistrée. Elle est même inférieure à celle de Facebook (+ 3,2 %).

D’après Anthony Noto, il n’y a pas péril en la demeure. Le directeur financier de Twitter évoque un “problème de saisonnalité” (les fins d’année sont historiquement faibles en matière de recrutement d’utilisateurs) et rejette également la faute à iOS 8. Une modification sur la fonction Reader du navigateur Web Safari et des problèmes d’intégration dans l’OS mobile d’Apple auraient “coûté 4 millions d’utilisateurs”.

Anthony Noto explique par ailleurs que Twitter est capable de toucher un vivier d’audience bien plus large… et de monétiser les internautes non inscrits ou non connectés à leur compte. Il estime aussi “le vent va tourner” avec des outils comme Instant Timeline (proposition de contenu aux nouveaux membres qui ne suivent pas encore de comptes).

Sur les 288 millions d’utilisateurs actifs, 80 % se connectent régulièrement sur mobile. L’accessibilité de Twitter sur ces plates-formes n’est pas étrangère à l’augmentation du nombre d’impressions : 182 milliards au 4e trimestre (+ 23 % sur un an), avec un revenu de 2,37 dollars pour mille.

L’essentiel du CA est tiré de la publicité : 432 millions de dollars (+ 97 % entre 2013 et 2014), dont 88 % sur mobile. Les accords d’exploitation de données, comme celui tout juste signé avec Google autour de son moteur de recherche, génèrent 47 millions de dollars (+ 105 %). L’international pèse de plus en plus lourd : 34 % du chiffre d’affaires, à 164 millions de dollars (+ 149 % par rapport à la même période en 2013).

La fin d’année 2014 a été marquée par des travaux sur l’expérience utilisateurs, avec notamment le partage de tweets sous forme de messages privés et l’exploitation, sur mobile (Android, iOS), du format audio dans les “cartes” adjointes aux tweets.

Aux Etats-Unis, une expérimentation a été lancée autour de Twitter Offers, qui doit permettre aux commerçants de fidéliser leur clientèle en montant des programmes de cashback automatique. Du côté des annonceurs, on bénéficie désormais, sur mobile, d’un outil destiné à créer des segments d’audience selon des critères comme les applications installées et les comptes ouverts sur des services en ligne.

Sur l’exercice fiscal 2014, le chiffre d’affaires s’élève à 1,403 milliard de dollars (+ 111 % d’une année à l’autre), pour 101 millions de bénéfice net (14 cents par action). Les prévisionnels pour le trimestre en cours font état d’un CA dans la fourchette de 440 à 450 millions de dollars, en phase avec les attentes des analystes.

Crédit photo : BOONCHUAY PROMJIAM – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur